Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

25 février 2013 1 25 /02 /février /2013 02:44

 

 

 

Renée Madeleine Sambo Bafatoro. 3 JPG-copie-1

 Mlle Renée Madeleine SAMBO BAFATORO, la favorite

 


Bangui, 25 fév 2013 (CAP) - C’est un certain FERREIRA FIRMINHO alias KEEJAY qui est devenu désormais le chef des fichistes de BOZIZE. Tous les deux jours, BOZIZE le reçoit chez sa maîtresse favorite, Mlle Renée Madeleine SAMBO BAFATORO ou il apporte les fiches et lui et BOZIZE y travaillent parfois pendant 3 heures d'horloge. Un autre truand, Pascal BIDA KOYAGBELE a rejoint le fichiste en chef. La particularité de Pascal BIDA KOYAGBELE est qu’il est interdit de séjour en France pour escroquerie. Il a également fait de la prison au Congo Brazzaville pour le même motif.

 

Bozize-et-Denis-Gbakpoma.JPG

BOZIZE et Denis GBAKPOMA lisant la bible


Des témoins les auraient aperçus ensemble mercredi dernier chez la maîtresse de BOZIZE en compagnie du faux pasteur Denis GBAKPOMA qui prend prétexte sur un intérêt partagé avec BOZIZE pour la lecture de la bible pour extorquer des fonds à celui-ci. Tout ce monde qui vit de délation et de sang humain fait partie de la cour de Socrate BOZIZE, le distributeur en chef des machettes aux milices du régime de son père.

 

Maurice OUAMBO

      Maourice OUAMBO alia DJENTO

 

Un autre fichiste qui cache son jeu est le soi-disant chargé de mission pour la diaspora auprès de l’ambassade de Centrafrique en France où il ne dispose d’ailleurs d’aucun bureau, Maurice OUAMBO alias DJENTO. D’aucuns disent qu’il vit même sans domicile fixe en région parisienne ce qui ne l’empêche pas d’être souvent à l’origine de fiches mensongères adressées, ce qui lui vaut des embrouilles avec plusieurs compatriotes y compris ceux du parti au pouvoir, le KNK.

 

Présentement il se trouve à Bangui et selon des informations d’une source digne de foi, il aurait même déjà confectionné un projet de décret qu’il voudrait faire signer à BOZIZE pour le bombarder ministre du gouvernement TIANGAYE « chargé de la diaspora avec résidence à Paris. » Pour sa seule activité de fichiste patenté déguisé en « chargé de mission diaspora » comme couverture, DJENTO toucherait selon nos informations émanant d’une source digne de foi, une rémunération d’environ 3500 euros par mois ( près de 2 millions 500 F CFA) payés par le trésor centrafricain. Par les temps qui courent, être fichiste de BOZIZE peut rapporter gros et bien faire vivre. 

 

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Annonces et divers