Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 18:18

 

 

Kony

 


Bangui / Khartoum 4 octobre 2010 (CICR) - Sept enfants ont rejoint leurs familles à Obo (République centrafricaine) et le Sud Soudan avec l'aide du Comité international de la Croix -Rouge (CICR ) . Ils ont été séparés de leur famille il ya plusieurs années par la violence armée dans la région.

«Les enfants ont enduré des souffrances immenses et une grande partie de leur enfance leur a été enlevée », explique Alexandra Goodlad, chef du bureau du CICR dans l'est de la République centrafricaine (RCA). Il y a eu quatre enfants de Obo, à Tambura au Sud-Soudan, puis à Juba et Yei, avant le retour de Tambura à Obo avec trois enfants en route vers leur domicile en République centrafricaine. «Etre réunis avec leurs familles est une première étape sur la longue route de la reprise ", a expliqué Goodlad.

David (17) et son jeune frère Peter ont été enlevés en 2008 lorsqu'un groupe armé a attaqué leur village au Sud-Soudan. Les frères ont été séparés et conservés au sein du mouvement, en traversant d'abord dans la République démocratique du Congo et en République centrafricaine.

«Nous avons dû effectuer de lourdes charges aux pieds nus à travers la brousse tous les jours», explique David. «Celui qui est devenu trop faible serait tué ou laissé sans nourriture. J'ai rêvé tant de fois du moment où j'ai enfin pu rentrer chez eux. "

Mais quand David a finalement réussi à s'enfuir, il se trouve loin de chez eux, dans le nord-est de la RCA. Il s'approcha de la Croix-Rouge centrafricaine Société, qui ont contacté le CICR. David a été pris en charge à Bangui et dans la recherche de sa famille au Soudan a commencé.

Quand il est retourné au Soudan, David découvre que Peter a également fait son retour. " C'est un moment incroyable pour nous, "dit leur frère aîné. «Nous avions abandonné tout espoir. Nous pensions qu'ils étaient morts tous les deux. "

Le rétablissement des liens familiaux est une des priorités de la Croix -Rouge et du Croissant-Rouge. Depuis le début de l'année 2010, le CICR et la Croix-Rouge centrafricaine ont permis l'échange de 417 messages Croix-Rouge et ont réuni neuf enfants avec leurs familles. Au Soudan, le CICR et le Croissant-Rouge soudanais ont effectué plus de 10.000 messages et a retrouvé 13 enfants avec leurs familles.

Pour de plus amples renseignements, s'il vous plaît contacter:

Watson Ewan , Bangui CICR , tél : +236 72 07 69 64 ou +236 75 20 28 58

Aleksandra Matijevic Mosimann , CICR Khartoum, tél : +249 1 83 476 464 ou +249 912 170 576

Nicole Engelbrecht , CICR Genève , tél : +41 22 730 22 71 ou +41 79 217 32 17

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Humanitaire