Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

29 juin 2012 5 29 /06 /juin /2012 22:44
 
 
 
 
manioc.jpg
pr Boz avec l'ambassadeur de France
 
  
2012-06-29 09:57:23  (Xinhua)
 
Bien qu'ayant été marqué pendant longtemps par de profondes crises sociopolitiques dont elle essaie à peine de se remettre d' ailleurs, la République centrafricaine (RCA) attire l'attention par des recherches intéressantes sur l'eau et le manioc sollicitées par d'autres pays d'Afrique, a déclaré à Xinhua le ministre centrafricain de l'Enseignement supérieur, Jean Willybiro Sako.
Avec une seule université d'Etat, située dans la capitale Bangui, la RCA dispose de trois grands laboratoires dans les domaines de l'eau, minier et de l'énergie simple, a fait savoir le ministre Willybiro Sako. 
"Pour l'eau, nous sommes l'un des pays en Afrique à avoir le laboratoire le mieux équipé et qui fait des travaux qui intéressent d' autres pays. Nous travaillons beaucoup avec les sociétés d'eau du pays et certaines universités françaises qui appuient le travail qui se fait, donc il y a des échanges entre universitaires du laboratoire Lavoisier à Bangui et des laboratoires en France", explique-t-il.
"Nous avons dans le domaine agricole des recherches par exemple par rapport au manioc et dont les travaux sont actuellement exportés vers d'autres pays de la zone CEMAC. Nous avons le Gabon et le Congo qui s'intéressent à ces recherches. Il y a même certains pays de l'Afrique de l'Ouest qui commencent à s'intéresser à ce qui se fait au niveau de Bangui", poursuit-il.
Par ailleurs, a ajouté le ministre, un laboratoire de recherche est également en train de se mettre en place dans ce domaine, avec le concours de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) et des puissances mondiales comme les Etats-Unis.
M. Sako, actuellement présent à Yaoundé à la réunion ministérielle sur la création des pôles d'excellence technologiques universitaires en Afrique centrale jeudi et vendredi, a indiqué que les trois laboratoires existants étaient insuffisants pour répondre aux besoins d' innovation technologique de la RCA au profit de la conception et de la planification économique.
"On a besoin effectivement d'asseoir une base technologique et scientifique pour pouvoir booster l'économie du pays", a-t-il souligné.
 
 
 
NDLR : Tout cela est bien beau mais Jean Willybiro Sako et son fameux docteur honoris causa de Bozizé doiventt       en même temps qu'ils feront leurs recherches, veiller à assurer la fourniture régulière d’eau potable aux populations ainsi que celle du manioc dont elles ont besoin pour leur alimentation.
 
 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Sciences