Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

13 octobre 2010 3 13 /10 /octobre /2010 23:24

 

 

joseph_kony_lra.jpg

 

 

Source: Missionary International Service News Agency (MISNA) 13 Oct 2010


Certains organes de presse citant des sources de l'armée font état d'une nouvelle attaque advenue dimanche dernier à Birao (Nord-est), actuellement accessible par avion seulement : les rebelles ougandais de l'Armée de résistance du seigneur (Lra) auraient pillé des magasins de la ville et pris plusieurs habitants en otages. L'intervention tardive des militaires en garnison à Birao aurait néanmoins abouti à la fuite des agresseurs.

Les sources de la MISNA contactées à Bangassou et à Bangui précisent que les attaques imputées à la LRA ont augmenté depuis plusieurs mois, faisant un nombre indéterminé de victimes et de disparus civils, surtout chez les jeunes, presque systématiquement pris en otages par les rebelles pour gonfler leurs rangs.

Les sources de la MISNA confirment la progressive extension de la zone d'action des rebelles ougandais. La semaine dernière, cinq personnes ont péri dans des combats armés survenus dans le Nord-est du pays entre la LRA et les anciens rebelles centrafricains de l'UFDR, désormais ralliés au gouvernement.

 

Les rebelles LRA attaquent une ville centrafricaine et enlèvent des filles


BANGUI 12 octobre 2010 (AFP) - Les rebelles de la Lord's Resistance Army (LRA) ont enlevé un certain nombre de jeunes filles lors d'une attaque sur la ville de la République centrafricaine de Birao, a déclaré mardi un haut responsable militaire.

Au cours de l'attaque de dimanche soir, les rebelles de la LRA "ont pillé des magasins et pris en otages plusieurs civils, en particulier des filles", a déclaré sous couvert d'anonymat sans préciser le nombre exact d'otages un haut responsable de l'armée centrafricaine.

Un membre de la police de la ville a dit au moins cinq personnes ont été prises par les rebelles, qui se sont retirés lorsque les troupes gouvernementales sont arrivées sur les lieux.

Les rebelles de la LRA, un groupe originaire de l'Ouganda, ont enlevé au moins 700 personnes en République centrafricaine depuis Février l'année dernière, selon Human Rights Watch.

Ses dirigeants sont accusés de massacres, de mutilations, d'enrôlement de force des garçons comme enfants soldats, tout en prenant les filles comme esclaves sexuelles.

Birao est une ville de garnison près de la frontière avec le Tchad et le Soudan dans une région où les attaques des groupes rebelles, dont la LRA, se produisent régulièrement.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Dossiers