Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

4 janvier 2013 5 04 /01 /janvier /2013 02:03

 

 

 

RDC-carte.jpg

 

 

MOUVEMENT DE LIBERATION INDEPENDANT  ET ALLIES

M.L.I.A

Mouvement de Libération National

 e-mail : mliardcongo2009@hotmail.fr

 

COMMUNIQUE DE PRESSE N° 003/MLIA/BP/012.

 

 

 

 

Le 19 décembre 2012, le Gouvernement de Kinshasa a réuni dans la ville de Gemena, les Chefs des Communautés Enyele et Munzaya en vue de la signature, en janvier 2013, d’un nouveau du pacte de non agression pour le retour d’une paix durable dans la région de l’Equateur où le conflit entre ces deux communautés sur les étangs piscicoles avait dégénéré en une insurrection armée.

 

La réitération successive du pacte de non agression signé le 31 mars 2011 entre ces protagonistes, révèle l’incapacité du Gouvernement de Kinshasa à prendre les mesures appropriées pour un règlement définitif de ce conflit dont la racine remonte à plusieurs années.

 

Considérant qu’aucune paix durable n’est possible dans la région, tant que :

 

  1. Le Chef spirituel de la Communauté Enyele et Commandant en Chef de l’Armée des Patriotes pour la Libération du Congo Monsieur Ali Odjani Mangbama, n’est pas associé au processus du règlement de ce conflit.

 

  1. Toutes les personnes condamnées et détenues à la suite de ce conflit ne sont pas libérées ;

 

Le Mouvement de Libération Indépendant et Alliés « MLIA » exige :

 

  1. Le report sine die de la date de signature du nouveau pacte de non agression prévue en janvier 2013.

 

  1. La participation active de Monsieur Ali Odjani Mangbama à toutes les initiatives et négociations sur le règlement du conflit en cause et l’instauration d’une paix durable dans la région.

 

  1. La libération de toutes les personnes qui ont été arrêtées, condamnées et détenues à la suite de ce conflit.

 

                                                                                       Fait à Paris, le 31 décembre 2012

 

                                                                                       Pour le Bureau Politique

 

                                                                                        Jean Mossimba Nkoy

                                                                                        Secrétaire Général

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans AFRIQUE