Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

19 juillet 2011 2 19 /07 /juillet /2011 16:37

 

 

 

 

RCA

 

 

Radio Ndéké Luka Mardi, 19 Juillet 2011 13:54

La ville de Sam-Ouandja (nord-est de la RCA) est coupée du reste du pays depuis lundi 18 juillet 2011. Des hommes armés ont saccagé le réseau de la téléphonie mobile Télécel. Ils ont ensuite pris le contrôle de l’aérodrome de la ville et ont rendu impossible décollage et atterrissage d’un aéronef.

L’information est confirmée par le Correspondant de Radio Ndeke Luka à Bria (est) et diffusée dans le journal de 13 heures de ce mardi 19 juillet.

Selon le correspondant de la radio qui a recueilli plusieurs témoignages «ces hommes en armes ont procédé à des perquisitions et au ramassage des téléphones cellulaires et satellitaires détenus notamment par des commerçants et des  particuliers ». On ne peut désormais joindre aucun abonné au téléphone à Bria, ce qui rend précaire la situation sécuritaire dans cette zone diamantifère en proie à une insécurité sans précédent.

En l’absence de tout moyen de communication, à Bangui, on ignore pour le moment à quel mouvement appartiennent les hommes qui ont pris le contrôle de la ville. On ignore également tout de leurs revendications éventuelles. S’agit-il d’éléments de l’Union des Forces Démocratiques pour le Rassemblement (UFDR) ? Ou alors d’éléments de la Convention des Patriotes pour la Justice et la Paix (CPJP) contre la région de Sam-Ouandja ?

Il faut rappeler à ce sujet qu’il y a plus d’une semaine, un accord de cessation des hostilités entre UFDR et CPJP a échoué. Un échec  dont les responsables de la CPJP présents actuellement à Bangui sont rendus responsables pour des raisons qu’on ignore pour le moment.

En revanche, la CPJP, branche de Zacko (est) dirigée par Mahamath Sallé a accepté dimanche 17 juillet de déposer les armes. Une cérémonie symbolique s’est déroulée à cet effet en présence du Médiateur de la République Monseigneur Paulin Pomodimo.

Cette faction rebelle s’est aussitôt engagée à appuyer le gouvernement dans la lutte contre les éléments de l’Armée de Résistance du Seigneur (LRA) de Joseph Koni.

Selon le Médiateur interrogé par Radio Ndeke Luka, « il s’agit d’une initiative salutaire. La CPJP au regard de ses expériences de terrain,  pourrait constituer une des pièces maitresses dans les rapts contre la LRA, afin d’atténuer les souffrances des populations locales dépourvues de tout ».

A titre de rappel, la CPJP avait signé en juin dernier, un accord de cessez-le-feu avec le pouvoir de Bangui.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nation