Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

23 juin 2010 3 23 /06 /juin /2010 03:13

 

 

Faustin-Touad-ra.jpg

 

 

Formation des alliances militaires et diplomatiques pour éradiquer les incursions de la LRA par le gouvernement centrafricain

Bangui, 22 juin (ACAP) Le Premier ministre, Faustin Archange Touadéra, a déclaré que le gouvernement est entrain de former des alliances militaires et diplomatiques en vue d’éradiquer quelques incursions de la LRA dans la partie Nord et Sud Est de Centrafrique, lundi 21 juin 2010, au cours d’une rencontre d’échanges avec les députés, à Bangui.

Le Premier ministre Faustin Archange Touadéra , a soutenu que la réaction de la population de ces régions est remarquable, si non héroïque, car elle a fait sienne la question de la sécurité, par la mise en place des comités d’auto-défense qui s’organisent pour la protection des populations de certaines des villes et villages en complémentarité avec les forces de la défense et de la sécurité.

Le Premier ministre, Faustin Archange Touadéra, a déclaré « qu’une mention spéciale soit attribuée aux forces de défense et de sécurité pour leur civisme et leur attachement à l’honneur de la patrie à travers toutes les actions qu’elles ont menées avec dextérité et professionnalisme, en dépit des moyens de travail limités ».

« Je suis persuadé que la Réforme du Secteur de Sécurité (RSS), l’adoption et la mise en application de la future Loi de programmation militaire nous aideraient à surmonter ces difficultés », a conclu Faustin Archange Touadéra, Premier ministre.

Il convient de signaler que cette rencontre a permis au Premier ministre de dresser en partie, le bilan de la situation de la nation centrafricaine dans le domaine de la justice, du renforcement de l’administration ainsi que pour les fonctionnaires et agents de l’État admis à faire valoir leurs droits à la retraite.

 

NDLR : Pauvre Touadéra ! Accepter d’avaler toutes les couleuvres et se faire instrumentaliser comme le fait le hors la loi et le soudard Bozizé ne peut faire de lui ni un patriote ni quelqu’un de crédible. Que pense Touadéra des grossières ingérences de son patron dans les affaires relevant du judiciaire ?

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique