Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

13 février 2013 3 13 /02 /février /2013 13:45

 

 

 

Bozizé en difficulté

 

 

 

 

      Association des Centrafricains de la diaspora en France «Touche pas à ma Constitution ».

                Défenseur  des  valeurs Constitutionnelles et des  Droits de l’Homme.

                Enregistrée  par la Préfecture  de Haute  Garonne  sous  le N° W313017876.

                  81, rue Saint- Roch- BP 74184 31031 Toulouse cedex (France).

 

                                                         Mail: collectifcentrafricain@yahoo.fr

                                                              

                                                                                           A

   SON  EXCELLENCE François BOZIZE Président de la République Centrafricaine

                                                    Palais de la Renaissance à Bangui (R.C.A)

 

Objet : Libération immédiate de tous détenus politiques en RCA.

              

Excellence Monsieur le Président de la République,

 

Suite à la dernière crise qui a secouée la République Centrafricaine en date 10 décembre 2012

Dans le seul souci de garantir la paix et l’unité nationale, un dialogue a eu lieu entre les parties antagonistes y compris les forces vives de la nation, à l’issu de ce  pourparler un accord de paix a été obtenu le 11 janvier 2013.

 

Il ressort dans les dispositions de cet accord « que tous les détenus politiques en République centrafricaine doivent  être libérer ».

 

Pendant la dernière rencontre du Chef de l’Etat en date du 17 janvier 2013, au Palais de la renaissance en présence de toutes les parties politiques y compris les Représentants de la Séléka et la toute la presse, la question de libération de tous les détenus politiques a été soulevée par un Représentant de la Séléka.

 

« Le chef de l’Etat François BOZIZE a promis publiquement de libérer tous les détenus politiques  ».

 

Malheureusement aucun prisonnier n’est libre à ce jour, tous sont encore dans les locaux des différentes prisons. Face à ce manque de volonté politique d’appliquer le récent accord de Libreville.

 

Le Collectif Touche pas à ma Constitution  exige immédiatement la libération sans condition de tous détenus politiques en République Centrafricaine.

 

Le Collectif prend déjà l’opinion nationale et internationale à témoins des conséquences fâcheuses qui peuvent avoir  sur la République et invite le Gouvernement de Maître TIANGAYE et le Président de la République de respecter le présent accord de Libreville dont ils sont tous signataires.

Veuillez recevoir Excellence Monsieur le Président de la République nos salutations Républicaines.

 

                                                                                 Fait à Paris le 11. 02. 2013

                                                                

                                                                   Pour le collectif son Représentant en France

 

                                                                 Godfroy – Luther GONDJE- DJANAYANG                                                            

                                                                           

Amphiations:

 

A Son Excellence le Haut Médiateur dans la crise Centrafricaine, le Président  Denis SASSOU NGUESSO.

 

A SON Excellence Monsieur le Premier Ministre Chef du Gouvernement.

 

A Son Excellence Monsieur le Monsieur  de la Justice.

 

A  Son Excellence Monsieur l’ Ambassadeur de France à Bangui.

 

A Son Excellence Monsieur l’ Ambassadeur des USA  à Bangui.

 

A  Monsieur le Secrétaire Général de la CEEAC à Libreville.

 

Au Président de la Ligue Centrafricaine des Droits de l’Homme.

 

A toute la Presse.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Communiqués