Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

30 octobre 2010 6 30 /10 /octobre /2010 00:37

 

 

Bozize KNK

 

 

Exclusivité Centrafrique-Presse

 

Conscient qu’il a été trop loin dans son refus obstiné d’accéder à la moindre exigence de l’opposition sur les conditions de préparation consensuelle des élections, Bozizé commence déjà à faire face à l’éventualité d’un boycott des élections par l’opposition, notamment la perspective que le candidat qu’il redoute le plus, Martin Ziguélé, puisse refuser de déposer sa candidature. Il craint de se retrouver à nouveau avec seul Ange Félix Patassé comme challenger, situation tellement loufoque qu’elle s’était déjà présentée au mois d’avril et mai derniers lorsque l’opposition avait surpris tout le monde en restant ferme jusqu’au bout dans son refus de déposer ses dossiers de candidatures aussi bien à la présidentielle que pour les législatives. Cette fermeté a fait capoter tous les plans machiavéliques de Bozizé qui tablait sur la mollesse des leaders de l’opposition et avait fait fixer un dead line par son homme de main Joseph Binguimalé.

Bozizé et celui-là même que son coup d’Etat a renversé en mars 2003, Ange Félix Patassé,  étaient en effet les seuls à avoir remis leur dossier de candidature et acquitté la somme requise (5.000.000 de F CFA) pour la caution à l’élection présidentielle. Notre rédaction s’était même fait alors l’écho d’une information selon laquelle, c’est même le premier qui aurait versé l’argent de la caution du second ainsi que tous les candidats aux législatives qu’il parraine.   

Craignant d’avoir à faire à nouveau face au même genre de situation qu’en avril, Bozizé à déjà arrêté une stratégie pour contourner cette difficulté. Cela consiste évidemment à susciter à faire émerger moyennant espèces sonnantes et trébuchantes, des candidatures qui pourraient lui servir de faire-valoir pour aller quand même aux urnes. Il a déjà ciblé certaines personnes dont le président de l’URD, Auguste Boukanga à qui on proposerait de filer une grosse enveloppe contre l’acceptation de se porter candidat à l’élection présidentielle. Bozizé n’aura pas inventé la roue… !

De même, afin de noyauter et infiltrer son entourage pour le neutraliser, il a aussi chargé certains de ses « tontons macoutes » de lui indiquer l’identité des véritables conseillers actuels de l’ancien président Ange Félix Patassé.

 

La rédaction  

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique