Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

9 juin 2010 3 09 /06 /juin /2010 14:31

 

 

MRH

 

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE N°05 DE LA CANDIDATE INDEPENDANTE

MARIE REINE HASSEN

 

********************************

 

Jeudi 20 mai 2010, tôt le matin, une dizaine de militaires sont entrés dans ma résidence à Bangui, une fois de plus, en forçant le portail métallique. Ils ont brandi un avis de réquisition de la Présidence de la République qui stipulait que mon groupe électrogène devait être saisi, et ont joint le geste à la parole.

 Je rappelle au peuple centrafricain et à la Communauté Internationale que :

 1°) je suis une candidate déclarée à la prochaine élection présidentielle. Cette position fait de moi une adversaire politique de François BOZIZE et non son ennemie.

 2°) Rien, absolument rien ne justifie la traque et les tracasseries dont je fais l’objet de la part du pouvoir de Bangui.

 3°) S’il devait m’arriver quelque chose, la communauté nationale et internationale saura désormais qui en est le commanditaire.

 Par ailleurs, je saisis cette occasion pour préciser que je ne dois rien à l’Etat centrafricain et que j’ai été une femme intègre dans ma vie aussi bien professionnelle que personnelle en RCA. Aucun privilège ne m’a été accordé dans l’exercice de mes fonctions officielles. Pour vivre décemment j’ai dû recourir à mes propres économies.

 Par contre, malgré mes réclamations, l’Etat me doit encore :  

-      Mes émoluments de Chef de Mission Diplomatique à Dakar;

-      Les frais de fonctionnement de l’Ambassade de la RCA au Sénégal que j’ai dû avancer;

-      Les  frais de rapatriement, pour moi et ma famille, de Dakar à Bangui  lorsque j’ai été appelée au Gouvernement;

-      Mes frais d’installation à Bangui ;

-      Les arriérés de salaire (salaire resté gelé autour de 750.00 FCFA pendant trois ans)

 Par conséquent, je demande au Président François BOZIZE, en sa qualité d’ordonnateur et comptable des fonds publics et président du comité de trésorerie, de me faire payer ce qui m’est dû, et de me restituer ce groupe électrogène de 20 KVA qui est ma propriété et non celle de la Présidence de la République.

 J’aurai besoin de rentrer dans mon pays pour battre campagne et aussi sans doute pour mettre à l’abri mes casseroles et mes petites culottes, puisqu’on menace aussi de les réquisitionner. Pour ce faire, je sollicite la protection de la FOMAC durant les séjours que j’aurai à effectuer dans mon pays car j’ai de bonnes raisons de craindre pour ma sécurité et celle de mes proches.

Fait à Paris le 09 Juin 2010

 

Marie-Reine HASSEN

 

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique