Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

15 décembre 2012 6 15 /12 /décembre /2012 14:20

 

 

 

Oguere.JPG

Louis Oguéré SG du KNK avec à sa droite en orange Rigobert Vondo


 

Bangui, 15 déc (CAP)- Le secrétaire général du parti KNK, ancien ambassadeur de la RCA auprès du Cameroun, a lancé officiellement sa stratégie de séduction des médias publics et privés sur la stratégie du  parti bozizéen pour la modification de la constitution centrafricaine.


C’est au cours d’une « réunion » tenue en deux tranches par Louis Ngaïkoumon Oguéré au siège dudit parti que ce dernier, assisté de Rigobert Vondo, ancien bras droit du vrai faux pasteur Joseph Binguimalé tristement célèbre président de la CEMI, a lancé sa stratégie visant à entraîner la presse dans le jeu du pouvoir pour la modification de la Constitution.


 Dans un premier temps, ce dernier s’est entretenu avec les journalistes de la presse publique puis ensuite avec ceux du privé. Dans tous les cas,  le Secrétaire général du KNK n’a pas caché son intention et celle de son parti sur la question de la modification constitutionnelle. Il a déclaré sans sourciller que « (…) la modification de la Constitution est une démarche légale et on n’a pas besoin de se cacher. »


Cependant, à la suite des récentes publications de CAP sur les démarches de Bozizé et ses députés à travers les conclaves de Boali et de Bossangoa, les ambassadeurs des grands pays accrédités en Centrafrique à l’instar de Guy Samzun de l’Union Européenne, n’hésitent pas à dire qu’ils ne sont pas favorables et ne souhaitent nullement qu’une modification de la constitution du pays intervienne avant l’échéance de 2016 et ne cessent de s’interroger sur les réelles préoccupations du général Bozizé et son parti. Toujours à ce sujet, certaines informations font état de ce que l’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique en RCA aurait aussi contacté par téléphone certains  dignitaires du KNK, histoire probablement de leur demander des comptes.


Une chose est sûre, Bozizé et son KNK jouent actuellement leur va-tout. Il s’agit pour eux de manipuler les jeunes pour les mettre dans la rue en organisant des manifestations allant dans ce sens. On voit même le farfelu Stève Yambété continuer ses agitations et multiplier les initiatives pour soudoyer et corrompre les artistes, les notables dans les quartiers.


Selon des informations parvenues à la rédaction de CAP de source proche de l’Université de Bangui, il aurait remis une voiture neuve de marque Renault Laguna au président de l’Association nationale des étudiants centrafricains, un certain Junior Pabandji qui est, depuis un moment, très actif pour le compte du pouvoir via Yambété, histoire de faire marcher les étudiants centrafricains dans cette folie. Ce serait aussi le cas avec l’actuel vice-président du Conseil national de la jeunesse (CNJ), un certain Jean Félix Riva qui joue aussi activement le jeu de Steve Yambété. On voit donc que le clan Bozizé ne s’est pas trompé sur le compte de Yambété à qui Bozizé a remis beaucoup d’argent et des moyens pour sa mission quand bien même ce dernier est intellectuellement limité. 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique