Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 00:27

 

 

assembleenationale.jpg

 

Radio Ndéké Luka Vendredi, 17 Décembre 2010 14:19

 

Les anciens parlementaires de la troisième législature ont marché le 16 décembre 2010 sur l’avenue Barthélémy Boganda à Bangui pour revendiquer du gouvernement le versement de leurs indemnités qui s’élèvent de 5 à 6 mois pour les uns et de 7 à 8 mois pour les autres. Le  montant total de ces indemnités se chiffre à 540 millions de FCFA. A la fin de leur marche, ils ont déposé un mémorandum au cabinet du chef de l’Etat.

 « Payez le reliquat de nos indemnités, non à l’injustice, non au payement discriminatoire, non au payement sélectif ». Ce sont ces mots que l’on peut lire sur les banderoles. Ces anciens parlementaires ont marché tout le long de l’avenue Barthélemy Boganda, depuis le rond-point Boganda jusqu’au point zéro au centre-ville de Bangui. Avant d’entamer la marche, ils ont d’abord observé une minute de silence en mémoire de Timothée Malendoma, l’un d’eux décédé le 12 Décembre dernier ; avant de chanter la Rénaissance, l’Hymne nationale centrafricaine devant le monument Barthélemy Boganda.

La marche débutée aux environs de 11h, n’a pu atteindre le palais de la Renaissance. La police s’est interposée au point zéro, au centre-ville pour engager des discussions avec les manifestants, dans le but de libérer la circulation, bloquée par la marche. Un membre du cabinet du président de la république était dépêché sur les lieux pour recevoir le mémorandum.

Les manifestants ont promis d’entreprendre une autre action si leur préoccupation n’est toujours pas satisfaite.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique