Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

20 mai 2011 5 20 /05 /mai /2011 16:36

 

 

 

cercueil Patassé

 

 

Ange Patassé

 

Bangui vendredi 20 mai 2011 - (Xinhua) - La dépouille de l’ancien président centrafricain Ange Félix Patassé, décédé le 5 avril dernier des suites de diabète, est arrivée jeudi soir à Bangui en provenance de Douala pour des obsèques officielles.

Le corps était accueilli à l’aéroport Bangui Mpoko par le président de la République François Bozizé et tout le staff gouvernemental, ainsi que des parents, amis et connaissances.

Un long cortège funèbre constitué des membres de la famille du disparu, de ses sympathisants ainsi que des partis de l’opposition réunis dans le Front pour l’Annulation et la Réorganisation des Elections (FARE 2011) ont accompagné le corps à la morgue de l’hôpital général de Bangui.

Vendredi dans la journée, à bord d’un commande-car, le corps de Patassé a sillonné les grandes avenues de Bangui pour permettre à la population un dernier hommage à celui qui avait conduit ses destinées pendant dix ans. Ensuite le corps sera déposé au domicile familial dans le 4ème arrondissement de Bangui pour la veillée funèbre.

Le chef de l’Etat, le président de l’assemblée nationale, le Premier ministre et autres personnalités du pays devraient passer tour à tour signer le livre de condoléances ouvert par la Mairie de Bangui.

Les obsèques officielles se dérouleront samedi sur l’avenue des Martyrs à Bangui, en présence du président de la République avant la remise de la dépouille a la famille pour inhumation.

Ange Félix Patassé, 74 ans, avait dirigé la Centrafrique de 1993 à 2003. Candidat indépendant à la dernière présidentielle en Centrafrique, il était arrivé deuxième après le président Bozizé.

 

 

Hommage à Patassé à la place mortuaire à FOUH

Radio Ndéké Luka Vendredi, 20 Mai 2011 16:53

Ce vendredi, veille des obsèques officielles de l’ancien président centrafricain Ange Félix Patassé, est dédiée à sa famille politique et à ses anciens collaborateurs. C’est la demeure familiale de l’ex-président située dans le quartier de Fouh dans le 4ième arrondissement  de Bangui qui sert de place mortuaire.

C’est là que la dépouille mortelle a été déposée aux alentours de 12H, heure locale. Le long cortège a parcouru de nouveau les principales artères de la ville. Comme à l’arrivée du corps la veille, les populations se sont massées tout le long pour saluer le défunt. Un incident a même été évité au niveau du quartier SICA quand des jeunes ont arrêté un moment le cortège et ont exigé de voir une dernière fois le visage de leur ancien président.

A Fouh, Ange Félix Patassé reçoit l’hommage de ses collaborateurs et anciens camarades de parti. Parmi les témoignages recueillis par Radio Ndeke Luka, celui de Martin Ziguélé, actuel président du Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain (MLPC) et ancien Premier ministre sous Patassé, « le temps lent qu’a pris le corps de ce dernier de l’aéroport jusqu’à la morgue, témoigne du fort souvenir que le peuple garde en cet homme qui l’a fabriqué politiquement ».

« Patassé est homme qui m’a fait totalement confiance pour mieux réussir les dures épreuves que le pays a connues par le passé, avec le blocage de financements de la part des bailleurs. C’est un homme entier », indique Ziguélé.

Les obsèques officielles auront lieu samedi 21 mai sur l’Avenue des Martyrs,  en présence du Chef de l’Etat, François Bozizé, de l’ensemble du gouvernement, des corps constitués et de plusieurs autres personnalités centrafricaines et étrangères.

L’ancien candidat indépendant à la dernière présidentielle était décédé le 5 avril dernier au Cameroun.

Il faut rappeler que le rapatriement de son corps avait divisé la classe politique du pays. Sa famille politique avait par le passé fait interdiction au pouvoir en place d’organiser les obsèques officielles Elle dénonçait son évacuation sanitaire tardive.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nécrologie