Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

22 juillet 2010 4 22 /07 /juillet /2010 00:42

 

 

Massi.jpg

 

Justice pour Charles MASSI et les Centrafricains !


Déclaration à l’attention du peuple Centrafricain

 

Depuis la prise de Birao, le lundi 19 juillet 2010, par les éléments de la Convention des Patriotes pour la Justice et la Paix (CPJP), j’ai été la cible d’une campagne calomnieuse orchestrée par le régime de François BOZIZE. Cette stratégie de communication, menée au travers des médias, vise à détourner l’attention des Centrafricains des raisons légitimes qui ont fondé notre mise en marche.

Malgré que nous ayons :

-    réclamé en vain,  le respect et la mise en œuvre des décisions consensuelles prises lors du Dialogue Politique Inclusif de Décembre 2008 à Bangui ;

-    réclamé en vain  la mise en œuvre du programme Désarmement, Démobilisation et Réinsertion (DDR), dont les fonds ont été détournés par François BOZIZE ;

-    laissé le temps à la classe politique toute entière (majorité comme opposition) d’aller aux élections ;

-    demandé à M. François BOZIZE et à son fils Francis, de dire la vérité et de permettre l’ouverture d’une enquête judiciaire concernant le sort réservé à Charles MASSI depuis sa disparition le 18 décembre 2009 (il y a 7 mois), toutes nos attentes légitimes sont restées sans suite.

Aujourd’hui, après la torture à mort de mon père et le décès de ma mère qui n’en a que trop souffert, je ne serai pas un homme d’honneur, si :

-    je ne faisais pas mon devoir de fils en recherchant à faire éclater la vérité et à mener toutes les actions possibles pour obtenir que justice soit rendue à Charles MASSI ;

-    le combat politique que nous avons tous mené ensemble ne devait pas profiter à tous les compatriotes qui ont subi et subissent encore aujourd’hui les conséquences de la dérive anti-démocratique du régime illégal de François BOZIZE.

Aussi, bien que la CPJP et moi-même, poursuivions le même objectif de Justice et de Paix, j’ai parfaitement conscience que « La Marche Nationale pour la Restauration de la Démocratie » que nous initions aujourd’hui, ne peut se réduire à la seule réalisation de nos attentes légitimes. Elle embrasse au contraire, toutes les considérations supérieures de la Nation et concerne tous les Centrafricains.

Je tiens donc à rassurer tous mes compatriotes que je ne suis pas guidé par un sentiment de vengeance, mais par le désir ardent et légitime que la justice nationale et/ou internationale puisse se prononcer et condamner les auteurs de l’ignoble et insupportable assassinat de mon père Charles MASSI.

Nous, les centrafricains, n’avons que trop souffert des mensonges et de la violence, et nous ne pouvons continuer à mourir à cause et pour des individus parjures qui ne poursuivent que leurs intérêts personnels au détriment de l’intérêt de tous.

Nous lançons donc ce jour, un appel pressant à tous les Centrafricains, afin qu’ils rejoignent « La Marche Nationale pour la Restauration de la Démocratie » et nous désignons, Son Excellence l’ancien Ministre de l’Education Nationale, le Docteur Bevarrah LALA, comme Porte-parole et Coordonnateur de « La Marche » afin que chacun sache unir ses forces aux nôtres.

L’heure est venue pour nous de nous emparer de notre histoire et de mettre un terme définitif aux souffrances de notre peuple.

Seule, la lutte libère !


Fait, le 22 juillet 2010.


Pour Charles MASSI, pour les Centrafricains, pour la Justice et la Paix.

M. Eric NERIS-MASSI


Porte-parole de « La Marche Populaire pour la Justice et la Paix »

Bevarrah LALA

Dr Bevarrah LALA – Tél : +33 6 01 14 71 35 – lalabevarrah@yahoo.fr

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique