Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

29 mai 2010 6 29 /05 /mai /2010 15:39

 

 

moustiquetigre-copie-1.jpg

 

 

Source: United Nations News Service


28 mai 2010 – Le Fonds des Nations Unies pour les enfants (UNICEF) a débuté vendredi une campagne de distribution de plus d'un million de moustiquaires imprégnées en République Centrafricaine (RCA) afin de protéger du paludisme 896.000 ménages, spécifiquement les enfants et les femmes enceintes.

« Le paludisme est une des principales causes de la mortalité infantile en République Centrafricaine, et les moustiquaires font partie de notre stratégie pour réduire son impact sur les enfants et les femmes enceintes », a dit vendredi la Représentante de l'UNICEF en RCA, Tanya Chapuisat, à l'occasion du lancement de la campagne.

La RCA a l'un des taux de mortalité infantile les plus élevés au monde. Environ 173 enfants sur 1.000 meurent avant leur cinquième anniversaire. Selon l'UNICEF, 19% de ces décès sont dus au paludisme. Malgré l'aide massive que l'UNICEF va apporter, « le pays a encore besoin de 1,5 million de moustiquaires et d'un million de dollars pour couvrir entièrement les besoins des populations à risque », a précisé Tanya Chapuisat.

L'utilisation quotidienne de moustiquaires peut réduire la mortalité d'infantile de 20% et l'incidence du paludisme de 50% chez les enfants de moins de cinq ans. Combinés avec un diagnostique et un traitement précoce, l'utilisation de la moustiquaire peut réduire de 50% la mortalité des enfants. L'UNICEF et ses partenaires vont distribuer les moustiquaires directement dans les communautés, juste avant l'arrivée de la saison des pluies, caractérisée par un pic de paludisme. L'agence onusienne sensibilisera aussi les populations sur les risques de la maladie et les moyens de le prévenir.

« Nous ne souhaitons pas simplement distribuer les moustiquaires, nous voulons aussi que les populations les utilisent », a insisté Tanya Chapuisat. « Si c'est nécessaire, nous ferons du porte-à-porte pour démontrer comment installer les moustiquaires et persuader chaque famille que cela peut sauver la vie de leurs enfants », a-t-elle conclu.

Le nord de la RCA est toujours en proie à l'instabilité, à cause des activités de groupes armés. Environ 300.000 déplacés et refugiés du Tchad et du Soudan sont installés dans des camps.

 

 

NDLR : La RCA collectionne tous les mauvais records. C'est une raison pour remettre en cause le cumul anormal par le CNLS et sa véreuse coordinatrice Hyacinthe Wodobodé, du programme de lutte contre le paludisme et de celui aussi contre la tuberculose avec celui contre le Vih/Sida.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nation