Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

17 janvier 2011 1 17 /01 /janvier /2011 16:56

 

 

Bozizé KNK

 

                   Quel accoutrement !

 

 

BANGUI - 17/01/2011(Xinhuanet) Le Premier ministre Faustin Archange Touadéra a déclaré récemment dans le cadre de la campagne électorale à Bangui, que les nouveaux chantiers du président François Bozizé, candidat à sa propre succession à la présidentielle, sont l'assainissement des finances publiques et la bonne gouvernance, a rapporté samedi la presse centrafricaine.

« Le gouvernement s'engagera à poursuivre l'assainissement des finances publiques, l'amélioration de la transparence de l'action gouvernementale, la bonne gouvernance, le renforcement de la lutte contre la fraude, la corruption, l'impunité », promis Faustin Archange Touadéra.

Il a indiqué que le gouvernement s'engagera également à poursuivre les réformes structurelles et institutionnelles appropriées en vue d'accroitre les recettes publiques et faciliter le développement du secteur privé.

« Nous devons dès la fin des présentes élections nous mettre résolument au travail, donner un contenu concret au slogan Kwa Na Kwa (le travail rien que le travail) qui résume la politique du président de la République et l'action gouvernementale », a-t-il indiqué.

Par ailleurs, il a dit que le gouvernement du deuxième mandat du président Bozizé, s'il est réélu se préoccupera d'assurer une bonne administration qui bannira l'impunité et payer régulièrement les salaires des fonctionnaires et agents de l'Etat.

« Nous devons continuer la maitrise de la masse salariale et l'effectif de la fonction publique. Nous devons renforcer la production dans l'agriculture, les forêts, les mines, le tourisme et l'industrie afin d'élever progressivement notre niveau de vie et améliorer nos conditions socio-économiques », a déclaré le Premier ministre.

Il a également promis la revalorisation des salaires une fois que les finances publiques le permettront. Par ailleurs les fonctionnaires capricieux et réfractaires seront traqués, a-t-il réitéré affirmant que « l'époque de l'impunité est révolue ».

Selon lui, toutes ces initiatives seront mises en oeuvre avec l'appui des partenaires au développement, dans le cadre du programme de Facilité élargie de crédit de la mission conjointe FMI Banque mondiale et la Bad.

© Copyright Xinhuanet

 

NDLR : Qui peut croire ce Touadéra avec sa promesse au nom de Bozizé de mettre en chantier « l’assainissement des finances publiques ». Qui lui dit que c’est Bozizé qui gagnera ces élections ? Qui si ce n’est leur pouvoir, qui a entretenu jusqu’ici l’impunité de tous les criminels  aussi bien économiques et autres auteurs de crimes de sang ? Pourquoi découvrent-ils subitement que l’impunité est une mauvaise chose dans une société et un pays ?  

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique