Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 23:59

 

 

Sarko.jpg

 

 

                    REPUBLIQUE   CENTRAFRICAINE

                COLLECTIF DES FORCES DU CHANGEMENT

                                          (SECTION DE FRANCE)

 

                                                                                   Paris, le 2 Avril 2010

 

                                                                 A  S.E. Monsieur le Président Nicolas SARKOZY

                                                                 Palais de l’Elysée                                     

                                                                 55, rue du Faubourg Saint-honoré

                                                                 75007 Paris

OBJET : Elections générales en Centrafrique

 

Excellence Monsieur le Président,

 

     L’année 2010 est celle des élections législatives et de l’élection présidentielle en République Centrafricaine. Un décret convoquant le corps électoral pour le 16 Mai 2010 a été  pris par le Président de la République sans le rapport de la Commission Electorale Indépendante (CEI) chargée légalement  d’organiser les élections,  et sans l’avis de la communauté internationale, partie prenante au processus électoral (ONU, France, UE, USA).    

 

 Or, les conditions matérielles et politiques préalables à l’organisation d’une élection crédible ne sont pas remplies :

 

-          Non achèvement du programme de Désarmement, Démobilisation et Réinsertion (DDR),

-          Des déplacements des populations à l’intérieur et à l’extérieur du pays qui sont estimés à 438 134 par le Haut Commissariat aux Réfugiés et les ONG humanitaires. En effet, sur seize préfectures, huit connaissent des mouvements de rébellion armée,

-          L’inexistence de listes électorales  viables et incontestables : le gouvernement  confectionne un document  à partir des listes manuscrites qui ne sont pas celles de la Commission électorale indépendante,

-          Découpage électoral non équitable fait à partir du recensement non actualisé  de 2003 et aussi en violation de l’article 191 du code électoral.

 

      En outre, le Président de la Commission Electorale Indépendante est partial, exclut les membres de l’opposition des délibérations  de la CEI, est acquis au Président de la République et pratique une mauvaise gestion des fonds de la Commission.

       

     La France, pays de la démocratie et des droits de l’Homme a des relations historiques avec la République Centrafricaine et est impliquée dans ces élections. Nous vous prions d’intervenir auprès du Président François BOZIZE  pour :

 

-          Abroger le décret convoquant le corps électoral et reporter les élections en Janvier 2011, date qui tient compte de la réalisation de toutes les opérations nécessaires à  une élection transparente, crédible et non contestable.

-          Exiger la démission de Président de la Commission Electorale Indépendante.

 

 

Nous vous prions, Monsieur le Président, de croire à notre très haute considération.

 

 

ENTITES SIGNATAIRES :

 

1)- ENTITE : OPPOSITION DEMOCRATIQUE

 

ADP : Clément BELIBANGA

MLPC : Jean Didier KABRAL

 

2)- ENTITE : AUTRES PARTIS

 

CRPS : Serge-Simplice SOLET BOMAWOKO

PATRIE : Benjamin BELOUM

 

 3)- ENTITE : MOUVEMENTS POLITICO-MILITAIRES

 

NAP /APRD: Aubin-Roger KOMOTO

 

 

 

 

                                                P.0/Le porte-parole

 

 

                                            Clément BELIBANGA                              

                                                   Ancien Ministre

 

 

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique