Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 18:30

 

 

logo-MLPC.jpg

 

 

 

Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain

Justice – Liberté – Travail

*******

Membre de l’Internationale Socialiste

Mouvement de Libération de la Jeunesse Centrafricaine

*******

Bureau National

*******

Secrétariat Général

*******

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     

 

 

 

 

 

Bangui, le 06 Avril 2010

 

COMMUNIQUE DE PRESSE N°002/10

 

Depuis quelques temps, des déclarations sont faites sur les ondes des stations radio de la place et relayées par la presse écrite au nom de la Jeunesse Centrafricaine, attestant que celle-ci soutenait la date des élections présidentielles et législatives fixée unilatéralement par le Président de la Commission Electorale Indépendante (CEI), dont nul ne doute de sa partialité et entérinée par un Décret présidentiel du parrain.

La jeunesse du Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain (MLPC), Parti politique démocratique épris de paix et soucieux du bien être du peuple Centrafricain, tient à relever qu’elle ne se reconnaît nullement dans cette déclaration qui n’engage que leurs auteurs rompus dans l’art du « griotisme ».

Ainsi donc, le Mouvement de Libération de la Jeunesse Centrafricaine (MLJC) condamne avec fermeté cette déclaration qui n’est pas de nature à ramener la paix tant souhaitée aussi bien par le peuple Centrafricain que la Communauté Internationale qui est disposée à nous accompagner dans ce processus électoral de dernière chance.

Le MLJC joint sa voix à celles du Collectif des Forces du Changement (CFC) et de la Communauté Internationale pour demander avec insistance le report de la date des élections afin de donner la chance à notre pays de retrouver définitivement la paix, gage du développement socio-économique et par ricochet du bien être du peuple.

Il affirme par la même, son perpétuel soutien inconditionnel au Collectif des Forces du Changement à travers l’Union des Forces Vives de la Nation (UFVN) et sa détermination à œuvrer à ses côtés pour l’avènement du Changement réclamé par le Peuple Souverain mais Opprimé par ce régime aux abois.

 

                                   POUR LE BUREAU NATIONAL

 

                                 LE PRESIDENT

 

 

 

                              Emmanuel  T o b y

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique