Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

26 avril 2010 1 26 /04 /avril /2010 20:45

 

 

Yangouvonda.jpg

 

 

Centrafrique : Une autre demande de report des élections

Africa Info Douala 26 Avril 2010

 

Ai-Rca — Dans un communiqué de presse du Groupe des Partis Politiques de la Majorité Présidentielle (Gppmp) signé le 24 avril par Michel Zabolo et parvenu au desk central de l'agence Ai, le GPPMP joint sa voix à celle de l'opposition pour demander un report des élections législatives et la présidentielle de 2010.

Selon ce communiqué, le Gppmp soucieux de voir la République Centrafricaine réaliser des élections non contestées, crédibles par conséquent, garante de la paix sociale durable.

Vu les inquiétudes et aux supputations grandissante, quotidiennes de l'opposition Démocratique Centrafricaine tendant à traduire un certain malaise autour des élections Présidentielle et Législatives de 2010 et compte tenu des difficultés de rencontrer le Chef de l'Etat pour une concertation dans le cadre de la recherche de solution à cette problématique, le Groupe des Partis Politiques de la Majorité Présidentielle (Gppmp) se voit dans l'obligation de proposer ce qui suit:

Que le Chef de l'Etat convoque le plus rapidement possible une réunion très élargie regroupant toutes les Institutions de la République, le corps diplomatique et les Institutions Internationales, l'opposition démocratique, les autres Partis, les Politico-militaires, la Majorité Présidentielle, la Société Civile, les Organisations syndicales, des femmes et de la jeunesse, la Commission Electorale Indépendante (CEI).

Toujours selon le communiqué, au cours de cette réunion, la CEI présentera le niveau d'avancement de ses travaux.

Que le Chef de l'Etat accepte le report technique des élections Présidentielles et Législatives de 2010 en tenant compte de l'état d'avancement des travaux de la Commission Electorale Indépendante (CEI) aux fins de fixation d'une nouvelle date consensuelle appropriée devant garantir l'adhésion de toute la communauté nationale et internationale aux résultats qui seront issus des urnes.

Qu'en cas de report technique dépassant plus de trois (3) mois, les dispositions suivantes devront être respectées, à savoir : le maintien non négociable des institutions démocratiques de la République pendant cette période, que la Commission Electorale Indépendante (CEI) passe directement à un recensement électoral effectif au lieu d'une simple révision de la liste électorale, sujette aux supputations.

En fin, le Gppmp pense et croit fermement qu'il y a lieu de transcender, car la paix n'a pas de prix et espère que cette proposition retiendra la très haute attention du Chef de l'Etat.

 

Copyright © 2010 Africa Info. Droits de reproduction et de diffusion réservés.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique