Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

24 avril 2010 6 24 /04 /avril /2010 00:16

 

 

F Bozizé Yangouvonda

 

 

Même les partis de sa propre majorité présidentielle lui font savoir leur désaccord !

Cette lettre dont nous publions ci-dessous la copie est adressée à Bozizé depuis le 10 avril et mais vient seulement de parvenir à notre rédaction. Elle est d’une singulière signification politique. D’après son contenu, il apparaît clairement que Bozizé et Binguimalé ont fini par faire l'unanimité contre eux. Même le groupe des partis de la majorité présidentielle, c’est à dire le propre camp politique de Bozizé, s’est aligné sur les thèses et exigences de l’opposition démocratique et règle ses comptes avec lui en passant. Ces partis politiques de la majorité ont curieusement une plus haute conscience que Bozizé des vrais enjeux de ces élections qui devraient selon eux, apporter une paix sociable durable au pays. C’est donc un véritable camouflet que cette coalition de partis politiques inflige ainsi à Bozizé en lui faisant comprendre son total désaccord avec la manière avec laquelle il a fait dégringoler arbitrairement et unilatéralement la date des élections. Ces partis de la majorité présidentielle ont également avec beaucoup de courage,  fait part de leur désapprobation du choix fait par la CEI de procéder non pas à un recensement électoral mais plutôt de réviser les listes électorales, choix fortement dénoncé et rejeté par l’opposition ainsi que les bailleurs de fonds. Les différents points qu’ils prétendent suggérer à Bozizé sont autant de points sur lesquels ils sont totalement en désaccord avec Bozizé et son homme de main de la CEI, le vrai faux pasteur Joseph Binguimalé. Comme nous l’écrivions il y a deux jours, Bozizé est vraiment seul contre tous ! Même son propre camp qui, soit dit en passant, se plaint dans cette lettre d’éprouver d’énormes difficultés à le voir, ne le suit plus !

Rédaction C.A.P

 

 ----------------------------------------------------------------------------------------------------------

GROUPE DES PARTIS POLITIQUES              REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

DE LA MAJORITE PRESIDENTIELLE                             Unité - Dignité - Travail

 (GPPMP)

-*-*-*-*-*-

PRESIDENCE

-*-*-*-*-

SECRETARIAT GENERAL

-*-*-*-*-

N°018/GPPM P/PR/SG.2010.

 

GROUPE DES PARTIS POLITIQUES DE LA

MAJORITE PRESIDENTIELLE (GPPMP)

BANGUI REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

 

A

SON EXCELLENCE LE GENERAL D'ARMEE,

FRANCOIS BOZIZE YANGOUVONDA, PRESIDENT DE LA

REPUBLIQUE, CHEF DE l'ETAT, CHEF DE FILE DE LA MAJORITE PRESIDENTIELLE BANGUI REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

-*-*-*-*-*-

Objet : Proposition de solution relative à la problématique des élections Présidentielles et Législatives de 2010

 

Excellence,

La préoccupation du Groupe des Partis Politiques de la Majorité Présidentielle (GPPMP) est de voir la République Centrafricaine réaliser des élections non contestées, crédibles par conséquent, garantes de la paix sociale durable.

Face aux inquiétudes et aux supputations grandissante, quotidiennes de l'opposition Démocratique Centrafricaine tendant à traduire un certain malaise autour des élections Présidentielles et Législatives de 2010 et compte tenu des difficultés de rencontrer le Chef de l'Etat pour une concertation dans le cadre de la recherche de solution à cette problématique, le Groupe des Partis Politiques de la Majorité Présidentielle (GPPMP) se voit dans l'obligation de proposer ce qui suit:    

1- Que le Chef de l'Etat convoque le plus rapidement possible une réunion très élargie regroupant:

- Toutes les Institutions de la République;

- Le corps diplomatique et les Institutions Internationales;

- L'opposition démocratique ;

- Les autres Partis;

- Les Politico-militaires ;

- La Majorité Présidentielle;

- La Société Civile ;

- Les Organisations syndicales, des femmes et de la jeunesse;

- La Commission Electorale Indépendante (CEI).

 

Au cours de cette réunion, la CEI présentera le niveau d’avancement de ses travaux.

 

2- Que le Chef de l'Etat accepte le report technique des élections Présidentielles et Législatives de 2010 en tenant compte de l'état d'avancement des travaux de la Commission Electorale Indépendante· (CEI) aux fins de fixation d'une nouvelle date consensuelle appropriée devant garantir l'adhésion de toute la communauté nationale et internationale aux résultats qui seront issus des urnes.

3- Qu'en cas de report technique dépassant plus de trois (3) mois, les dispositions suivantes devront être respectées, à savoir :

- Le maintien non négociable des institutions démocratiques de la République pendant cette période;

- Que la Commission Electorale Indépendante (CEI) passe directement à un recensement électoral effectif au lieu d'une simple révision de la liste électorale, sujette aux supputations.

En fin, le Groupe des Partis Politiques de la Majorité Présidentielle (GPPMP) pense et croit fermement qu'il y a lieu de transcender, car la paix n'a pas de prix et espère que cette proposition retiendra la très haute attention du Chef de l'Etat.

Fait à Bangui, le 10 Avril 2010.

 

Le Président

Michel ZABOLO

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique