Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

15 mars 2010 1 15 /03 /mars /2010 00:39


MRH.jpg


COMMUNIQUE DE PRESSE DE MARIE-REINE HASSEN

 

La candidate à l’élection présidentielle 2010 Marie-Reine HASSEN et son équipe de campagne, suite au Décret n°10-041 du 25 février 2010 portant convocation du corps électoral pour le 25 avril 2010, informent l’opinion nationale et internationale de leur opposition au calendrier électoral unilatéralement fixé par le Gouvernement Centrafricain. Ils dénoncent :

·       L’exclusion de la majorité des électeurs potentiels, du fait de l’incapacité de l’Etat à les identifier, et de la volonté affichée du pouvoir en place à réduire l’électorat à des personnes susceptibles de lui apporter leurs voix ;

·       L’exclusion des Centrafricains de l’extérieur et des jeunes ayant atteint l'âge de voter depuis les dernières élections de 2005 ;

·       La non révision  annuelle des listes électorales, alors que le code électoral l’impose. Il est à noter que trois quarts de la population n’ont pas de pièce d’identité ;

·       La paralysie du processus du DDR. L’aboutissement du programme DDR et la pacification du pays constituent un préalable à un recensement électoral fiable sur l’ensemble du territoire national ;

·       L’inaction des autorités centrafricaines en ce qui concerne le programme des Pôles de Développement. Il n’a pas été tenu compte du lien intrinsèque entre sécurité et développement. La précarité de la situation des populations nécessite des actions immédiates car la pauvreté exacerbe les tensions sociales et les conflits ;

·       L’incertitude quant au nombre exact des circonscriptions électorales pour les législatives.

La candidate Marie-Reine HASSEN et son équipe réclament :

·       Le retrait du Décret Présidentiel du 25 février 2010 convoquant le corps électoral pour le 25 avril 2010 ;

·       La transparence dans toutes les opérations électorales ;

·       La révision et la réactualisation des listes électorales de 2005 disparues et « retrouvées » partiellement ainsi que l’inscription des nouveaux électeurs en âge de voter ;

·       L’information des électeurs à travers les différents supports cités dans le code électoral: communiqués de presse, radio et télévision, site internet de la CEI et affiches ;

·       Le démarrage immédiat du processus DDR. Le retard accumulé par ce programme engendre des tensions qui pourraient provoquer la reprise des conflits et le regain de l’insécurité chronique dans les régions concernées ;

·       La mise en place rapide des Pôles de Développement qui permettrait la réinsertion de certains ex-combattants, le rétablissement de l’Etat, la relance des activités économiques locales suivi de l’amélioration des conditions de vie des populations ;

·       La mise en oeuvre  simultanée de ces deux programmes, afin de faire face immédiatement à la précarité de la situation des populations, et favoriser le retour des quelque 300.000 Centrafricains déplacés intérieurs et les 138.164 réfugiés centrafricains dans les pays voisins, dénombrés par le Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés ;

·       Le découpage des circonscriptions administratives pour les élections législatives, en tenant compte de leur nouvelle démographie, et sur proposition de la totalité des membres de la CEI ;

·       La publication dans un délai raisonnable de la liste des bureaux de vote et l’installation rapide des comités locaux pour réceptionner les candidatures et les bulletins de vote.

·       Le renouvellement général des cartes d'électeurs et leur distribution dans les délais.

 

La candidate Marie-Reine HASSEN et son équipe proposent à toutes les forces vives de la Nation la date du 24 octobre pour le 1er tour des élections présidentielles et législatives, et la date du 21 novembre pour le 2nd tour. Le report des dates des scrutins présidentiels et législatifs permettra de  résoudre les nombreux problèmes qui entachent le bon déroulement des prochaines élections.

Par conséquent, ils font appel au Collectif des Forces de Changement, aux autres partis, à la communauté nationale et internationale, pour demander au Chef de l’Etat de rapporter le décret du 25 février 2010 convoquant le corps électoral pour le 25 avril 2010, et d'organiser une concertation pour le choix d'un nouveau calendrier propice à la tenue d’un scrutin crédible et acceptable pour tous. 

 

Fait à Paris le 14 mars 2010

MARIE-REINE HASSEN

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique