Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

13 juin 2010 7 13 /06 /juin /2010 22:17

 

 

Tiangaye

 

 

COLLECTIF DES FORCES DU CHANGEMENT

Section France

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Le collectif des Forces du changement, section France informe la Communauté nationale et internationale que le jeudi 10 juin 2010, le Général François BOZIZE a ordonné la confiscation du passeport de Me Nicolas TIANGAYE et lui a fait signifier verbalement et de manière arbitraire une interdiction de sortie du territoire.  Me TIANGAYE, Président du Parti « Convention Républicaine pour le Progrès Social» et Porte-Parole du Collectif des Forces du Changement rentrait d’un séjour en France où il a tenu une réunion avec la Communauté Centrafricaine.

 

Nous rappelons qu’il s’agit des pratiques courantes du Général François BOZIZE et citons les cas de ses anciens Ministres et alliés politiques GONDA et DOUBANE, du Président du MLPC Martin ZIGUELE, de l’ancien Ambassadeur de la RCA en Chine Christophe GAZAMBETI et de beaucoup de citoyens dont les passeports ont été retirés par le Général François BOZIZE  à l’aéroport de Bangui M’Poko.

 

Le CFC constate avec regret que le Général François BOZIZE, par ailleurs illégitime depuis le 11 Juin 2010, continue d’appliquer une politique anti démocratique, anti constitutionnelle, de terreur et d’intimidation à l’encontre des citoyens opposés à sa politique dictatoriale et criminelle.

 

Le CFC, section France rappelait le 9  Mai  2010 les dispositions de  l’article 4 de la constitution  de la République Centrafricaine : La liberté de la personne est inviolable.

« Les libertés d’aller et venir, de résidence et d’établissement sur toute l’étendue du territoire sont notamment garanties à tous dans les conditions fixées par la loi. »

Toutes ces pratiques répressives visant à entraver les libertés d’aller et venir des citoyens Centrafricains sont contraires aux règles qui régissent un Etat de droit.

 

En conséquence, le CFC section France condamne énergiquement ces actes et exige du Général François BOZIZE la restitution sans délais du passeport de Me TIANGAYE. 

 

Le CFC section France demande  à la ligue centrafricaine et aux défenseurs des droits de l’homme, aux partenaires bilatéraux de la République Centrafricaine et à tous les démocrates de veiller au respect des droits fondamentaux du peuple centrafricain.

 

 

Fait à Paris le 13 Juin 2010


 

ONT SIGNE

 

1-Opposition démocratique :

 

A.D.P : Clément BELIBANGA

 

M.L.P.C : Jean-Didier KABRAL

 

R.D.C : Gaston-King MAHOUTOU

 

 

2-Autres partis :

 

C.R.P.S : P/O Jean-Pierre MARA

 

P.A.T.R.I.E : Benjamin BELOUM

 

3-Politico-militaire :

 

N.A.P/A.P.R.D : Aubin-Roger KOMOTO

 

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique