Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

3 décembre 2011 6 03 /12 /décembre /2011 03:23

 

 

carte_centrafrique_432.gif

 

 

Le Réseau des Journalistes pour les Droits de l'Homme en République Centrafricaine

 

Contact: 70 90 92 78/ 75 20 49 36

 internewsrca@gmail.com - http://reseaudesjournalistesrca.wordpress.com

 

 

Bangui : La sécurité et la paix préoccupent le Président François Bozizé


Bangui, 02 Décembre 2011 - Le chef de l’Etat centrafricain François Bozizé a exprimé sa préoccupation pour la sécurité et la paix, menacées par la présence des groupes armés étrangers en République Centrafricaine, faisant allusion à l’Armée de résistance du seigneur (LRA) de Joseph Kony et le rebelle tchadien Baba-Laddé retranché avec ses hommes dans le Nord-Ouest du pays.


« L’occupation et la circulation sur notre territoire des forces non conventionnelles, non centrafricaines est un affront à notre fierté et à notre dignité », a déclaré mercredi soir François Bozizé, dans son adresse à la nation à l’occasion du 53ème anniversaire de la proclamation de la République Centrafricaine à Bangui.


Pour ce dernier, ces groupes armés étrangers constituent une menace pour l’existence des Centrafricains, « déjà que les rebellions internes sont un danger pour l’unité nationale et un défi pour l’Etat ». Par ailleurs il a témoigné sa reconnaissance au président américain, Barack Obama qui a accepté d’envoyer une troupe dans la région pour aider à neutraliser la LRA.

 

« Pour que la sécurité revienne, le gouvernement agit en direction de ceux qui ont pris les armes pour que, dans l’honneur et la confiance, ils déposent ces armes », a souligné François Bozizé, évoquant la situation des rebellions internes qui ont accepté le programme de Désarmement, démobilisation et réinsertion des ex-combattants (DDR).

 

« L’édification d’une nation est une oeuvre de longue haleine, elle exige engagement, responsabilité, sacrifice mais également et surtout union des forces autour d’un objectif suprême : la préservation de la patrie », a-t-il fait remarquer ajoutant que sans la paix rien de solide ne peut être entrepris parce que « l’insécurité disperse les efforts, même aux libertés d’aller et venir et effraye l’investisseur ».

 

Il a enfin exhorté la population à faire confiance aux Forces de défense et de sécurité. « Les Forces de défense et de sécurité ont besoin de continuer de sentir que la nation est avec elles, car ces forces sont d’abord et avant tout celles de la nation », a-t-il conclu.

 

 

 

Bouar : Insécurité sur l’axe Bouar- Garouaboulaye

 

Un groupe d’hommes armés a attaqué jeudi le site de la société de construction de route, SOJA SATOM, sur l’axe Bouar-Garouaboulaye et a dépouillé les responsable de tout leur bien financier, a rapporté ce matin radio Maïgaro.

 

De même les particuliers qui se rendaient à Garaouaboulaye pour célébrer la fête du 1er décembre 2011 ont également connu le même sort.

 

La semaine dernière, M. Daoudou, premier vice-président de la délégation spéciale près la commune de Godro, dans la sous-préfecture de Abba, à 200 km de Bouar sur l’axe Sangami a été assassiné par des hommes armés non identifiés.

 

Selon les informations recueillies auprès de la commune, le défunt allait assister et encourager les jeunes volontaires qui se constitués en groupe d’autodéfense pour assurer la sécurité de la commune.

Face à la résurgence de cette situation qui compromet la liberté d’aller et venir de la population, un SOS est lancé au gouvernement pour rétablir la sécurité revienne dans la préfecture de la Nana-Mambéré, a conclu radio Maïgaro.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nation