Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 17:02

 

 

Bozizé KNK ridicule

 

 

(MISNA) 9Mars 2011 - 14:37 L’opposition a formé le Front pour l’annulation et la reprise des élections de 2011, qui rassemble les principaux candidats battus à la présidentielle du 23 janvier par le chef de l’État sortant François Bozizé.

Martin Ziguélé du Mouvement de libération du peuple centrafricain (Mlpc), Louis Pierre Gamba et Émile Gros Raymond Nakombo du Rassemblement démocratique centrafricain (Rdc) et l’ancien président Ange Félix Patassé, arrivé second aux dernières élections, figurent au nombre des signataires de l’initiative.

La presse rapporte entre temps l’hospitalisation à Bangui de M Patassé (74 ans) pour des examens médicaux.

En attendant, la nation se prépare au second tour des législatives prévu le 27 mars prochain et dont la campagne débutera le 14 mars. Cependant, plusieurs partis de l’opposition, rassemblés au sein du Collectif des forces pour le changement (Cfc), ont déjà fait part de leur intention de boycotter le scrutin pour contester les présumées fraudes massives commises au premier tour du 23 janvier. Vingt six députés, ralliés à M Bozizé pour la plupart, ont été élus dès le premier tour sur un total de 105 sièges en lice.

 

Centrafrique  Une présidentielle sans projecteur

Source : regards.fr Par Pia de Quatrebarbes| 2 mars 2011

 

Cette double élection (présidentielle et législative) est presque passée inaperçue.

Fin janvier, en Centrafrique, François Bozizé – élu en 2005 après un putsch (2003) – a été reconduit au premier tour avec 66 % des voix. Cependant près d’un quart des bureaux de vote n’étaient pas fonctionnels, selon RFI. Le vote de 50 000 électeurs (sur 1,8 million) n’a donc pas été pris en compte. La communauté internationale n’a pas pipé mot. Si le deuxième tour des législatives n’a pas encore eu lieu, personne n’est dupe. Le Président est député, comme sa femme, ses soeurs, neveux et cousins… Et Bozizé envisage de modifier la constitution pour faire un autre mandat.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique