Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

11 novembre 2009 3 11 /11 /novembre /2009 03:41




Joseph Binguimalé, le vrai faux pasteur président de la CEI



COMMISSSION  ELECTORALE  INDEPENDANTE
                         REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE                         Unité - Dignité - Travail

PRESIDENCE DE LA CEI

RAPPORTEUR GENERAL DE LA CEI

N°001/CEI/PRCEI/RAP 09                                                     

Bangui, le 07 novembre 2009

 

 

Communiqué Relatif à la rencontre des membres de la CEI avec

Son Excellence, Monsieur le Président de La

République, Chef de l'Etat

 

Au regard ce dernier temps, des bruits incessants, des préjugés et des appréhensions des uns et des autres tendant à faire croire à un quelconque report des élections Présidentielles et Législatives de 2010, la Commission Electorale Indépendante (CEI) par ma voix tient à rassurer l'opinion Nationale et Internationale qu'il n'en est rien.

En effet, nonobstant les difficultés de l'heure qui sont des phénomènes inhérents à toutes œuvres à son début, et au facteur temps qui est certes court, la tenue des élections dans le délai est encore possible.

Pour ce faire, la CEI par ma voix souhaite très vivement que des moyens nécessaires au parfait accomplissement de cette noble et exaltante mission Nationale que votre Excellence a bien voulu nous confier soit disponibles d'une part, et que l'Indépendance de la CEI que j'ai l'honneur de diriger soit respectée, d'autre part.

Fait à Bangui, le 09 novembre 2009

Le Président

Révérend Pasteur Joseph BINGUlMALE

 

COMMUNIQUE DE PRESSE N° 002

 

Le président de la République, .le général François Bozizé a rencontré le samedi 07 novembre 2009 à partir de 10 H 15 mn au palais de la Renaissance, tous les membres de la Commission Electorale Indépendante (CEI), conduit par le Président de ladite Institution, le Révérend Pasteur Joseph BINGUIMALE.

Cette première rencontre s'inscrit dans le cadre du processus électoral en cours et a permis au Président de la CEI de présenter au chef de l'Etat les difficultés que traversent depuis quelques semaines le bureau de la Commission Electorale Indépendante chargé d'organiser les élections législative et présidentielle de 2010 en Centrafrique:

L'occasion a également permis au Chef de l'Etat de s'entretenir en tête à tête avec le Révérend Pasteur Joseph BINGUIMALE sur les difficultés de l'heure et des démarches entreprises par la Coordination nationale auprès des partenaires au développement de la république Centrafricaine.

Durant une demi-heure, les deux personnalités ont fait les tours d'horizons sur les véritables maux qui freinent le bureau de la Commission Electorale Indépendante en vue d'avancer dans le chronogramme des élections prochaines.

Après leur tête à tête, François Bozizé a rencontré tous les commissaires membres de la Coordination nationale en présence des quelques membres du Gouvernement conviés à cet entretien. Il s'agit du Ministre de l'Intérieur chargé de la Sécurité Publique, le général Jules Bernard OUANDE, du Ministre délégué à la défense, le Colonel Jean Francis BOZIZE et des membres du Cabinet présidentiel.

Nonobstant les allégations mensongères recueillies dans les sites internet, le bureau de la Commission Electorale Indépendante a d'autre part mené plusieurs démarches auprès des partenaires au développement de la république centrafricaine pour leur présenter le programme d'activités de la CEI et solliciter leur appui financier.

Notons que lors de ces rencontres, le PNUD, la France, l'Egypte, le Maroc, le BONUCA, la Chine, le Nigeria, l'Union européenne et l'Afrique du SUD ont marqué leur disponibilité à soutenir le processus électoral de 2010.

 

NDLR : Ce sont les deux premières bafouilles pondues au nom de la Commission Electorale Indépendante (CEI) à la tête de laquelle se trouve le vrai faux pasteur Joseph Binguimalé. A la lecture de ce premier communiqué, on se rend compte que l’usage de la langue de Molière est une réelle difficulté pour cet ancien chauffeur d’ambassade. On voit ainsi apparaître ici très nettement, les limites de ce membre du Parti Républicain Chrétien (PRC) de France où il aime à se présenter comme Diplomate de la République Centrafricaine, ce qui est une grossière imposture. Comment la CEI peut-elle vouloir obtenir de Bozizé des moyens pour travailler tout en lui demandant de respecter son Indépendance avec i majuscule ! C’est vouloir prendre les Centrafricains pour des pigeons ! Si le tête à tête entre les deux vrais faux pasteurs Bozizé et Binguimalé a duré une demi heure, la rencontre entre les autres membres de la CEI et Bozizé, n’a duré elle, que huit minutes chrono, c’est dire combien elle était importante. Par ailleurs on note avec un grand intérêt que le président de la CEI est un lecteur assidu et attentif des sites internet centrafricain d’information, ce qui est une excellente chose pour sa gouverne.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique