Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

29 décembre 2012 6 29 /12 /décembre /2012 02:26

 

 

 

 

Joseph-Kalite-copie-1.jpg

 

 

Bangui, 28 déc (CAP) – Selon des informations concordantes, le Dr Joseph Kalité, ministre de l'habitat et du logement dans le gouvernement de Faustin Touadéra aurait été arrêté ce vendredi parce que soupçonné d’être derrière la rébellion SELEKA.

 

Cette arrestation serait intervenue après que le domicile du ministre Kalité situé dans le 8ème arrondissement de Bangui ait fait l’objet en début d’après-midi d’une fouille en règle à l’issue de laquelle plusieurs de ses proches, hommes et femmes ont été embarqués par les services de sécurité de Bozizé.

 

Craignant à juste raison d’être accusé de soutenir la rébellion de l’UFDR et particulièrement depuis la prise de la ville de Ndélé par la rébellion de SELEKA, le ministre Kalité était entré en clandestinité. L’inqualifiable chasse aux sorcières anti-goula que le pouvoir moribond de Bozizé a déclenchée contre les ressortissants de la Vakaga, du Bamingui-Bangoran et de la Haute-Kotto justifie a posteriori les appréhensions du Dr Kalite.

 

Les méthodes de répression actuellement déployées par la bozizie ressemblent à s’y méprendre à celles de la Gestapo hitlérienne. Des citoyens sont obligés d’entrer en clandestinité parce que recherchés pour être arrêtés. Cest proprement scandaleux et cela doit être dénoncé et condamné avec fermeté.

 

Le Dr Joseph Kalite a une santé fragile car suite à une insuffisance rénale, il a subi il n’y a pas longtemps une greffe de rein à Paris et doit prendre à vie un traitement anti-rejet. Il est fort à redouter que les conditions de répression dans lesquelles la bozizie le soumet actuellement ne puissent mettre à mal son état.       

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Dépêches