Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

16 juillet 2010 5 16 /07 /juillet /2010 15:53

 

 

Balance-justice.jpg

 

 

La surdité et l'autisme du hors la loi Bozizé et son procureur Feindiro dans l'affaire de l'incendie du supermarché RAYAN ont révélé au grand jour le côté de république bananière de la RCA de Bozizé et le long chemin qui la sépare encore d'un véritable Etat de droit. Dans quel Etat de droit en effet, un président de la République peut-il faire une descente au parquet d'un tribunal pour ordonner l'arrestation de citoyens dans une banale affaire de droit commun ! A présent d'inadmissibles menaces de mort continuent de peser sur le Bâtonnier BALEMBY dont l'épouse est toujours en détention avec plusieurs autres personnes arbitrairement arrêtées sur ordre de Bozizé dans le cadre de l'affaire de l'incendie du supermarché RAYAN, depuis près de deux mois déjà à la prison spéciale et personnelle de Bozizé à Bossembélé. Le caractère totalement dictatorial et médiéval du pouvoir du hors la loi et illégitime Bozizé ne peut que susciter l'indignation et la réprobation du monde entier. Nous publions donc ci-dessous la lettre par laquelle le Bâtonnier français Mario STASI interpelle le garde des Sceaux centrafricain dont on sait bien par ailleurs qu'il ne peut rien face au dépeceur Bozizé.

 

Rédaction C.A.P

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------  

 

 

CIB

CONFERENCE INTERNATIONALE DES BARREAUX DE TRADITION JURIDIQUE COMMUNE

Réponse à adresser au Cabinet de Mr le Bâtonnier Mario STASI

 2, Avenue Hoche - 75008 - PARIS-

Tél : (33) 01.40.53.10.10. -fax. (33) 01.40.53.10.20.

 

A Monsieur Laurent NGON BABA

Ministre de la Justice, Garde des Sceaux

DE LA REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

BANGUI

 

Par fax. 00.236.61.15.79./31.98/05.58

 

PARIS, le 2 juillet 2010

 

Aff. : BALEMBY

MS/MCJ

 

Monsieur le Ministre de la Justice,

 

Les Barreaux membres de la CONFERENCE INTERNATIONALE DES BARREAUX DE TRADITION JURIDIQUE COMMUNE dont le Barreau de CENTRAFRIQUE ont été informés de la situation imposée à Maître Symphorien BALEMBY, Bâtonnier de l'Ordre des Avocats de CENTRAFRIQUE, lequel fait l'objet, à notre connaissance, de menaces publiques d'arrestation.

Nous sommes assurés que vous veillerez au strict respect des règles de l'Etat de droit pour que soit assurée son intégrité physique et morale ainsi que celle de Madame Albertine BALEMBY, de Monsieur Bienvenu NGANRO et de Monsieur Prosper GBANGBA, membres du Cabinet de Maître Symphorien BALEMBY, et qu'en tout état de cause les uns et les autres bénéficieront de toutes les dispositions du Code Pénal et du Code de Procédure Pénale et auront droit, si besoin est, à un procès équitable.

Les engagements pris par la REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE au regard des règles internationales et du respect de l'Etat de droit ne manqueront pas d'assurer cette protection.

En vous remerciant de l'attention que vous voudrez bien je vous prie de croire, Monsieur le Ministre de la Justice, à l’assurance de ma considération très distinguée.

             

Bâtonnier Mario STASI

Secrétaire Général de la CIB

 

(site intemet : www.cib-avocats.org )

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Dossiers