Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

23 mars 2012 5 23 /03 /mars /2012 23:13

 

 

 

 

barricades pour le courant et l'eau

 

Radio Ndéké Luka Vendredi, 23 Mars 2012 14:01

« Trop c’est trop, nous voulons de l’électricité. Pourquoi cette discrimination ? Certains quartiers de Bangui reçoivent l’électricité 24H sur 24. Nos enfants ne savent comment réviser leurs leçons, nos provisions sont décomposées, nous craignons aussi pour notre sécurité, même les batteries de nos téléphones sont déchargées et sommes ainsi coupés du monde ».

Ces réactions émanent ce 23 mars 2012, des habitants du quartier Kpétènè situé dans le 6ème arrondissement au sud de Bangui. Ils réclament de l’électricité, après 4 jours de coupure non stop.

Pour se faire entendre, ces mécontents se sont munis de couvercle de marmite, feuille de palmiers, sifflet et de bout de bois et ont pris d’assaut une église du quartier, a raconté un reporter de Radio Ndeke Luka.

Informée, la police a été dépêchée sur les lieux pour mettre de l’ordre. Toutefois elle s’est vue confronter aux jets de pierre, sous un concert presque dit de casserole. Des cas d’arrestation ont été enregistrés.

Selon des sources policières, « un sabotage a été perpétré par certains agents de l’Energie Centrafricaine (ENERCA) sur la ligne qui assure la distribution de l’électricité dans le secteur. Ce comportement incivique a conduit la police à ouvrir une enquête pour démasquer les auteurs ».

L’information confirmée par la directrice générale de l’ENERCA.

D’après Elisabeth Kofio, « les agents qui sont à l’origine des soulèvements de la population de Pétévo seront sanctionnés. Les pannes commises par ces techniciens véreux sont en réparation ».

Il faut dire que la revendication d’électricité devient monnaie courante à Bangui. En février dernier, les habitants du 3ème arrondissement de Bangui avaient aussi manifesté contre le manque de l’électricité. Une grogne qui intervient quelques jours après celle  du 8ème arrondissement pour les mêmes causes.

Ces différentes manifestations publiques ont d’ailleurs perturbé la circulation et aussi bloqué momentanément les activités commerciales. Des négociations ont été ouvertes avec les responsables de l’ENERCA pour une sortie de crise.

Peut-être une lueur d’espoir pour ces populations avec les travaux de la construction du barrage de Boali III. Objectif fournir 10 mégas watts d’électricité. Selon les responsables de l’ENERCA, il ne sera pas question de mettre terme aux délestages, mais de les réduire considérablement.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Dossiers