Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

15 mars 2013 5 15 /03 /mars /2013 02:11

 

 

 

Steve Yambété

 


Bangui, 14 mars 2013 CAP) - Décidément il se passe des choses très louches que les centrafricains auront de la peine à oublier sous le régime de Bozize. Le très spécial chargé de mission au ministère gbayatisé de la jeunesse, des sports, des arts et de la culture, Stève Yambété qui s’est d’ailleurs autoproclamé vice-ministre, n’a cessé de s’enrichir sur le dos d’une jeunesse aveuglée et manipulée qu’il continue de duper.

 

Selon des sources proches du trésor public, le très sulfureux chargé de mission Steve Yambété qui a désormais une mainmise sur le Conseil national de la jeunesse en l’absence de Christian Guénébem, a bénéficié d’un ordre de Bozizé l’autorisant à encaisser une coquette somme de 100 millions de F CFA au trésor public pour les festivités du 15 mars, date anniversaire du coup d’état de ce dernier.

 

Selon notre source, celui qui s’est fait nommer président du comité d’organisation des festivités marquant le 15 mars, a donc justifié la demande de cet argent pour l’organisation d’une conférence avec la jeunesse qu’il doit d’ailleurs soudoyer. Mais notre source nous précise que l’ordre du paiement des 100 millions de F CFA est ni vu ni connu du ministre des finances qui n’est autre que le chef du gouvernement d’union nationale.

 

A cette bande de truands, Bozizé est capable de lâcher facilement des centaines de millions sachant que c’est pour sa cause. Et pourtant, 60 enseignants de l’université réclament le paiement de leurs frais de vacations, le personnel d’appui au Complexe pédiatrique de Bangui est toujours en grève pour le paiement de ses 4 mois d’arriérés de salaires, les fonctionnaires retraités et veuves ont manifesté pour demander le paiement de leurs arriérés de pensions, d’autres retraités réclament le paiement de leur DVA. Mais Bozizé lui, s’en fiche pas mal.

 

Pour la commémoration du 18 janvier dernier, il avait déjà remis plus de 43 millions de F CFA à son neveu Christian Guenebem qui s’est enfui avec en France jusqu’à ce jour, laissant seulement après lui 8 millions de F CFA que Steve Yambété est venu retrouver et a bouffé tranquillement. Maintenant, ces profito-situationnistes utilisent la jeunesse pour endormir Bozizé et lui soutirer le maximum d’argent qui ne servira d’ailleurs pas à la cause pour laquelle l’argent a été demandé. Et cette jeunesse continue toujours de faire confiance à des gens de la trempe de Steve Yambété et Jean Félix Riva

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Annonces et divers