Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

17 janvier 2010 7 17 /01 /janvier /2010 23:31


bonne-annee

Ndoutinga-.jpg

Compte rendu de la réunion de Ndoutingaï avec les compatriotes du Burkina-Faso à Ouagadougou

 

L’an 2010 et le 03 janvier, Ndoutingai  a tenu une réunion avec certains compatriotes vers le SIAO (Salon International de l’Artisanat de Ouagadougou) dans un maquis (buvette), assisté de quelques personnes se disant ingénieurs  et hommes d'affaire dans le domaine des mines et d'origine Burkinabé.

 

Il ressort ce qui suit:

 

Avant sa venue les ressortissants Gbaya ont mijoté un coup pour destituer le responsable de la Communauté des Centrafricains du Burkina- Faso qui est un ressortissant de la Lobaye en la personne de Mazangué Habib, jugé peu sûr, pour le remplacer par Ouango Frédéric qui est Gbaya et dont  Ndoutingai a entériné  la désignation..

 

D’entrée de jeu il a dit qu'il préside cette réunion avec sa double casquette de membre du Bureau exécutif KNK (pourtant c’est un militaire en activité) et en seconde position en qualité de Ministre d'Etat.

 

C'était une rencontre destinée à jeter le discrédit sur le MLPC car Ndoutingai  a  accusé l’ancien régime MLPC de bradage des permis d'exploitation minière et a cité en exemple le permis octroyé à l’américain Grynberg. Il a affirmé que ce permis lui a été concédé gratuitement et  que le contenu du contrat est écrit en anglais n’était même pas maîtrisé par les autorités de l'époque. Il a affirmé que c’est grâce à lui que le contrat a été remis en cause et qu'il a repris l'affaire en main. D’après lui, cet opérateur a déposé  plainte auprès de l’organe d'arbitrage au sein de la Banque Mondiale et l’affaire suit son cours.

 

Il a affirmé qu’il mettra tout son poids pour qu'un consulat soit ouvert au Burkina avant les élections. Il a accusé l’ancien régime d’avoir ma géré l'installation des turbines à la centrale thermique de Boali 3 et que le régime KNK a signé maintenant une Convention avec la Chine malgré l'opposition de la France : d'ici peu l'installation des turbines sera faite  et que le pays ne souffrirait plus de délestage.

 

Il a affirmé que la mauvaise gestion des bourses et stages était le fait du régime défunt et qu’eux maintenant maîtrisent cette situation. La stratégie d’implantation rapide de consulat est une stratégie pour favoriser des fraudes massives en gonflant le nombre des compatriotes dans les pays ouest-africains.

 

D'ailleurs  le nombre des compatriotes ne dépassait pas 230 personnes lors de la dernière Assemblée Générale tenue pour le renouvellement du bureau de la communauté au Burkina.

 

Des dispositions doivent être prises pour connaître d’ores et déjà le  nombre de compatriotes en Afrique de l’Ouest (Bénin, Togo, Sénégal et Mali) car ils veulent créer les consulats à l'approche des élections pour gonfler les  listes des électeurs et tricher.

 

La plupart des boursiers à Ouagadougou sont des Gbaya. La réunion  peut être qualifiée de campagne électorale avant la lettre et Ndoutingai a remis une somme de 500.000 F CFA aux participants.

 

Correspondance particulière pour C.A.P

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique