Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

3 septembre 2012 1 03 /09 /septembre /2012 02:46

 

 

 

 

 

Bozizé seul

 

 

 

Zingas Aurélien

 

 

 

Prévue à 14 h ce dimanche 2 août, la réunion a été effective vers 16h 30 sous le contrôle de Simplice ZINGAS ancien ministre et député de ce parti avec sa collègue Gina SANZE, 3ème vice-présidente de L'Assemblée  Nationale. Après les mots de bienvenue de Représentant KNK de Toulouse, Simplice ZINGAS modérateur de ce débat prend la parole pour faire son allocution et en plein exposé, son téléphone sonne et demande avec la permission de l'assistance de décrocher son téléphone car il s'agit de Francis BOZIZE. Avec l'accord de l'assemblée il décroche son téléphone et demande au ministre de le rappeler dans 5 minutes après une installation technique cela permettra à l'assistance va interpeller directement le ministre sur certains sujets.

 

Quelques minutes après, le ministre appelle. Quatre intervenants ont pris la parole. Le premier interpelle le ministre concernant les comportements des enfants BOZIZE qui sont au-dessus des lois de la république mais l'intervenant précise que lui Francis Bozize n'agit jamais de la sorte. Par contre les deux autres personnes soulèvent des problèmes relatifs à la mauvaise gouvernance notamment l'insécurité et autres faits. Le dernier était le représentant du collectif « Touche pas à ma Constitution » Godefroy GONDJE DJANAYANG qui a pris la parole pour interpeller directement le ministre de la défense sur la disparation de Serge Venant MAGNA. Sa dernière question porte sur le retour triomphal de BABA LADDE sur notre territoire. Au cours de la seconde question, la communication se coupe. Peu après le ministre rappelle et le modérateur fait la synthèse des questions de GONDJE. Le ministre reconnait le mauvais côté de certains actes de ses frères et demande pardon au nom de la famille.

 

Au sujet de BABA LADE, il confirme que des dispositions militaires sont prises pour le neutraliser. Pour le cas Serge Venant MAGNA, sa réponse est incohérente et il parle d'une ouverture d'enquête. Après plusieurs interventions de l'assemblée et des différentes réponses données par ZINGAS et Gina SANZE. Vers la fin, l'ancien basketteur international Marcel BIMALE prend aussi la parole pour faire des suggestions dans le cadre d'une bonne politique sportive. En même temps le représentant du collectif « Touche pas à ma Constitution » reprend la parole pour revenir sur la question de la modification de la constitution qu'il a déjà soulevée lors de la rencontre avec le général président BOZIZE du 13 août dernier au Hilton de Roissy CDG et dont tout le monde sait que cela avait entraîné dès le retour à Bangui du président BOZIZE l’arrestation à sa descente d’avion du Coordonnateur du Collectif Thierry NDOYO. ZINGAS de rebondir sur ce sujet pour dire qu’il appartient au peuple de décider le moment venu, voire par référendum.

 

Qui pourra empêcher un référendum dans ce cas? Après une discussion houleuse entre Godefroy GONDJE et Simplice ZINGAS, l’auditoire fait clairement connaître son hostilité à toute modification de la constitution. Le mot de clôture a été prononcé par Gina SANZE pour remercier l'assistance et son collègue Simplice ZINGAS. Une collation a été offerte aux participants et vers 20 h, la rencontre a pris fin. On aura noté l’absence à cette réunion du chargé de mission diaspora, Maurice OUAMBO alias Djento désormais entré en hibernation.  


Une correspondance particulière de Toulouse pour CAP 

 

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Annonces et divers