Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

20 août 2011 6 20 /08 /août /2011 00:06

 

 

 

Monique-Bozize.jpg

                       Mme Monique Bozizé

 

 

  Renée Madeleine Bafatoro

la favorite de Bozizé, Mlle Renée Madeleine Bafatoro ici à côté de l'ambulance qu'elle a offerte à la ville de Carnot dont elle est député

 

Bozizé on le sait,  entretenaient d’excellentes relations avec le colonel Mouammar Kadhafi dont il n’avait de cesse de bénéficier des largesses. Fréquents dons libyens de véhicules 4 x 4, armes de guerre, enveloppes d’espèces sonnantes et trébuchantes. Son épouse Monique ainsi que sa maîtresse favorite Renée Madeleine Bafatoro, prenaient assez régulièrement le chemin de Tripoli ou Syrte où elles étaient souvent fourrées tantôt chez le colonel lui-même, tantôt chez son épouse afin de mendier telles ou telles choses pour les activités de leurs soi-disant fondation caritative.

On se souvient encore qu’en février dernier, alors que la guerre venait d’être déclarée contre le régime de Kadhafi par les insurgés de Benghazi et que la zone d’exclusion aérienne sur l’espace aérien libyen décrétée par le Conseil de sécurité  des Nations Unies  venait d’entrer en vigueur, les autorités libyennes avaient quelque peu transpiré pour trouver un petit coucou afin d’exfiltrer du territoire libyen devenu zone de guerre, un ancien Premier Ministre nigérien ainsi que la maîtresse favorite de Bozizé, Mlle Renée Madeleine Bafatoro qui se trouvait  comme par hasard à Tripoli après que la première dame et rivale Monique Bozizé l’y eût précédée. C’est ainsi que de Niamey, c’est par la route qu’elle a pu regagner Bangui.  

Il n’est donc pas pensable que Mme Monique Bozizé soit ignorante de la guerre qui se déroule sur le territoire libyen depuis lors et qu’elle ne se soit pas fait l’écho des intenses bombardements de l’aviation de l’OTAN sur la capitale du pays du colonel libyen dont les jours au pouvoir semblent de plus en plus comptés.

Or selon nos informations d’une source proche de l’Ong de Mme Monique Bozizé dénommée Fondation Femme-Enfant-Solidarité ayant requis un strict anonymat, la présidente de cette fondation, sans la moindre pudeur ni scrupule, vient d’adresser un courrier à l'Ambassadeur de Libye à Bangui pour solliciter une aide, en dépit de la situation dramatique que connaît ce pays avec un pouvoir dont la fin n’est plus qu’une question de jours ou de semaine.

Non sans cynisme, Mme Monique Bozizé écrit dans son courrier qu’elle serait « très reconnaissante de tout ce que l’ambassade de Libye pourrait faire pour l’aider à accomplir à travers sa fondation, quelques bonnes œuvres au profit de la communauté musulmane de Centrafrique au cours de ce mois béni avec le ramadan ». Plus sadique, tu meurs !

Pour conclure sa lettre de mendicité, elle forme le vœu que « ce mois de ramadan soit aussi pour votre beau et attachant pays, l’occasion de retrouver la paix, la concorde nationale et l’unité de son peuple ».

Rédaction C.A.P

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique