Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

30 mars 2010 2 30 /03 /mars /2010 22:34

 

 

Elie-Oueifio.jpg

 

     Le ministre boziziste Elie Oueifio

 

 

 

LE MINISTRE DE L'ADMINISTRATION DU                            REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

TERRITOIRE ET DE LA DECENTRALISATION                                                     Unité - Dignité – Travail

 

 DIRECTION DE CABINET

 

DIRECTION GENERALE DE

L'ADMINISTRATION  DU TERRITOIRE

 

DIRECTION DES AFFAIRES POLITIQUES -

            ET ADMINISTRATIVES

SERVICE DES AFFAIRES SOCIO-ECONOMIQUES

 

                                               DECISION N°_'_'_)'/MATD.DIRCAB.DGAT.DAPA.SASE.

                                                           PORTANT AGREMENT D'UNE ASSOCIATION,  

             

LE MINISTRE DE L’ADMINISTRATION DU

TERRITOIRE ET DE LA DECENTRALISATION

***************

VU La Constitution du 27 Décembre 2004,

VU La Loi n°61.233 du27 Mai 1961 règlementant les associations en République Centrafricaine ;

VU Le Décret n°09.017 du 19 Janvier 2009, portant nomination du Premier Ministre.

            Chef du Gouvernement;         

VU Le Décret n°09.018 du 19 Janvier 2009, portant nomination des membres du Gouvernement et ses modificatifs subséquents;

VU Le Décret n°02.269 du 25 Novembre 2002, portant organisation et fonctionnement du Ministère de l'Intérieur et fixant les attributions du Ministre:

VU La demande n°069 en date du 07 Janvier 2010;

 

DECIDE

ART.1er : Il est accordé à l'association dénommée: «BOZIZE doit RESTER » dont le siège est à Bangui, enregistrée au Ministère de l'Administration du Territoire et de la Décentralisation (Direction des Affaires Politiques et Administratives) sous le n° MATD.DIRCAB.DGA T.DAPA.SASE du 11 02 2010  l'agrément d'exercer sur le territoire centrafricain les activités énumérées en conformité avec les objectifs et buts à savoir:

-          Conserver le Président BOZIZE au pouvoir;

-          Soutenir le Président BOZIZE à sortir la République Centrafrique du sous­développement;

-          Soutenir le Président BOZIZE à faciliter le désenclavement des infrastructures routières ;

-          Matérialiser la philosophie de « KWA NA KWA » par le travail, le développement et l'éducation pour tous.

ART. 2 : Cette association est tenue de se conformer aux dispositions de la loi n061.233 du 27 Mai 1961, réglementant les associations en République Centrafricaine et de communiquer dans le mois au Ministère de l'Administration du Territoire et de la Décentralisation tous changements survenus dans son Administration ou sa Direction, ainsi que les modifications intervenues dans les Statuts et Règlement Intérieur.

ART.3: L'insertion au Journal Officiel d'un extrait de la Décision contenant la date de déclaration. Le titre et l'objet ainsi que l'indication des Statuts sera effectuée par le Ministère de l'Administration du Territoire et de la Décentralisation aux frais de : « BOZIZE doit RESTER ».

ART. 4 : La présente Décision qui prend effet à compter de la date de signature sera enregistrée et communiquée partout où besoin sera. /-

Ampliations:

PRIMA TURE……… ……………2

MATD.DIRCAB…….. ………….2

SGG VT/MINIFI/COOP. INT ...... .3

J .O/ARCH.DAP A……. …………3

 

Fait à Bangui, le 11 FEV 2010

 

Elie OUEIFIO

 

 

NDLR : Faut-il désespérer de la République centrafricaine ? La démarche des initiateurs de cette association est du foutage de gueule. Il s’agit de quelques crève la faim qui veulent prendre un peu d’argent à Bozizé à la veille des élections. Sérieusement, depuis sept ans que Bozizé est à la tête de ce pays, combien de kilomètres de route a-t-il fait bitumer ? Combien de villes ont elles été électrifiées ou vu la réalisation d’adduction d’eau ?

C’est lorsque quelqu’un fait des efforts qu’on peut le soutenir or Bozizé n’est qu’un prédateur venu profiter des ressources en diamant, bois et autre uranium du pays, pour garnir ses comptes bancaires dans les paradis fiscaux aux Caraïbes. Bozizé n’a aucune vision ni ambition pour le pays qu’il prétend diriger.

Il a toujours déclaré que ni lui ni ses enfants n’ont mis pied à l’université et qu’il n’en a rien à foutre de la grève des enseignants de l’université. Comment un président qui tient de tels propos doit-il conserver le pouvoir ?

Conserver le pouvoir pourquoi faire ?

Pour continuer à « dépecer » les Centrafricains comme il le proclame ?

Conserver le pouvoir pour poursuivre le stockage d’armes de guerre ?

Conserver le pouvoir pour continuer à brûler les villages ?

Conserver le pouvoir pour que la capitale Bangui continue de demeurer dans l’obscurité ?

 Conserver le pouvoir pour que lui et Ndoutingai continuent à s’enrichir de façon aussi éhontée en spoliant les collecteurs et bureaux d’achat de diamant ?

Conserver le pouvoir pour que la famine et la malnutrition infantile continuent de sévir dans nos zones rurales !  

 Conserver le pouvoir pour continuer à regarder les populations du Sud Est se faire indéfiniment massacrer dans l’indifférence totale ?

NON ! NON ! NON ! Les Centrafricains ont plutôt intérêt et veulent voir Bozizé quitter le fauteuil présidentiel au plus vite et au profit d’un autre fils du pays plus capable de présider à leurs destinées. Pour les Centrafricains Bozizé n'est qu'un vulgaire prédateur et un incompétent. C'est aussi surtout parce qu'il est un incapable et une véritable calamité nationale qu'IL DOIT PARTIR car avec lui, la RCA ne pourra jamais s'en sortir ni décoller.  

Aux dernières nouvelles, même Joseph Kiticki-Kouamba, Vice Président du KNK, a dû publier un communiqué pour condamner l'initiative de cette association - qu'il assimile à une tentative d'escroquerie - à qui le ministre Elie Oueifio s'est dépêché, comme par hasard, d'accorder l'agrément.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique