Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 15:16

 

 

Bozize-decorant-Wade.jpg

 

En visite en CENTRAFRIQUE Me Wade fait Commandeur de la Grand Croix


(Le Soleil 28/03/2011)

Le chef de l’Etat, Me Abdoulaye Wade, a effectué une visite de 48 heures à Bangui, en République Centrafricaine, où il a été élevé au grade de Commandeur de la Grand Croix par le président François Bozizé. Cette visite d’amitié et de travail a été sanctionnée par un communiqué final insistant sur les excellentes relations entre nos deux pays.

Accueilli à l’aéroport international de Bangui par le président François Bozizé, le chef de l’Etat a été largement ovationné par les populations massées le long du cortège, et plus particulièrement par la colonie sénégalaise en Centrafrique au rythme de « Gorgui yaw la ». C’est au cours d’un déjeuner que la décoration de Commandeur de la Grand Croix lui a été remise par le président Bozizé.

Après un dépôt d’une gerbe de fleurs au Monument Barthélemy Boganda, père de la République centrafricaine, Me Wade a visité le monument qui abrite des arbres cinquantenaires, décoré par des artistes locaux. Au cours du déjeuner officiel, les excellentes relations entre les deux pays ont été magnifiées. « Il n’y a pas de démocratie parfaite et je salue en vous le modèle, car vous incarnez la valeur de la démocratie pour avoir lutté pendant très longtemps», a dit le président centrafricain à l’endroit de Me Wade. Il a ajouté : «vous persévérez dans la lutte pour renforcer la démocratie au Sénégal».

En réponse à son hôte, le chef de l’Etat a déclaré que c’est une opportunité exceptionnelle pour lui de se retrouver en Centrafrique, car cela fait plusieurs décennies que ce pays ami n’a pas reçu un président sénégalais. Il a poursuivi en disant que ce silence a été rompu et s’est dit très satisfait de retrouver ce pays après une période difficile, marquée par l’instabilité, la guerre et des pertes de vies humaines. « Vous êtes dans une période de normalisation avec des institutions fonctionnelles, et je suis venu après votre réélection vous encourager ainsi que tous les hommes et femmes de la sphère politique dans la persévérance à cultiver la paix, la démocratie et la tolérance », a lancé le chef de l’Etat à son homologue centrafricain.

Avant de quitter Bangui, le président de la République a rencontré la colonie sénégalaise dont il a salué le bon comportement en terre centrafricaine. Parmi les doléances évoquées par nos compatriotes sur place, figurent en bonne place l’obtention de cartes nationales d’identité, les passeports et la carte de séjour délivrée par les autorités du pays hôte. Il faut rappeler que lors de la cérémonie d’investiture du président Bozizé, c’est le président du Sénat, Pape Diop, qui avait représenté le chef de l’Etat aux festivités.

El H A.THIAM

© Copyright Le Soleil

 

NDLR : Abdoulaye Wade n’était déjà plus crédible eu égard à sa mauvaise gouvernance dans son propre Sénégal. En allant rendre visite au dictateur sanguinaire et voleur d’élections François Bozizé, il a définitivement perdu le peu de considération qui lui restait.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans AFRIQUE