Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 17:53

 

 

 

 

 

 

note de service DG Douanes  note-de-service-DG-Douanes-2.JPG

 

 

 

 

agence DHL Centrafrique Bangui

 

note DG DHLnote DG DHL 2

Comme on peut le lire sur cette note du DG de DHL, c'est bien la SODIF qui est derrière cette fermeture de l'agence, ce qui absout le DG de tout ce dont on l'accuse 

 

 

 

Comme CAP s’en doutait et l’avait insinué à la fin de son article sur l’affaire DHL /SODIF et le ministre des finances, après investigation approfondie, il s’agit bel et bien d’un dossier monté de toute pièces par le mercenaire et ami de Bozizé Armand Ianarelli qui dirige un service de douane privé et parallèle et le ministre des finances Albert Besse pour se faire mousser auprès de leur patron Bozizé.

Les méthodes de la SODIF à l’égard des opérateurs économiques ayant pion sur rue à Bangui sont inadmissibles car faites de menaces et intimidations mais personne n’est à même de lui faire entendre raison à commencer par l’ectoplasme de premier ministre Faustin Touadéra qui est incapable de prendre ses responsabilités dans cette affaire où il a été saisi vainement par écrit à plusieurs reprises par les deux syndicats du patronat centrafricain que sont le GICA et l’UNPC. 

Les méthodes d’intimidation et de menaces sur personnes de la SODIF de Ianarelli ne sont pas de nature à instaurer un climat serein des affaires dans ce pays qui en a tant besoin. Cela fait plusieurs années consécutivement que la RCA est en queue de peloton dans le classement DOING BUSINESS de la Banque Mondiale pour le climat des affaires. Le comportement de ce voyou de mercenaire et ancien légionnaire d’Armand Ianarelli introduit dans le pays par Bozizé pour que les deux s’en mettent plein les poches est inacceptable.

Est-ce par hasard si la convention entre la SODIF et le gouvernement centrafricain signé secrètement par le beau-frère de Bozizé, Emmanuel Bizot, ministre des finances à l’époque, prévoit des honoraires de 33 %  pour la SODIF sur chaque contentieux douanier ou droits compromis. La douane est une structure de souveraineté d’un Etat digne de ce nom. Comment peut-on accepter qu’en RCA Bozizé et son ami Armand Ianarelli puisse disposer parallèlement à la douane nationale, un autre service douanier privé en propre. C’est un scandale.

Aujourd’hui, une boîte aussi importante que DHL qui contribue dans une certaine mesure au désenclavement de Bangui en matière de messagerie, (il n’y a plus de courrier postal dans le pays le service postal étant mort), est fermée d’autorité par la volonté arbitraire d’Armand Ianarelli et Albert Besse qui font croire que Ndoutingaï y serait pour quelque chose. Faux !

Les deux syndicats du patronat centrafricain ont pratiquement épuisé les différents recours qu’ils n’ont eu de cesse de solliciter auprès des plus hautes pseudos autorités du pays. Bozizé et son premier ministre demeurent imperturbablement sourds à leurs sollicitations. Le DG de DHL est obligé de vivre quasiment en clandestinité devant les menaces répétées sur sa personne de la part du voyou de Ianarelli.

Dans quel pays se trouve-t-on ? Le DG de DHL a bon dos. C’est depuis 2010 que le contentieux qui oppose sa société et SODIF et la douane officielle est sur la table et en dépit de tous les arrangements amiables proposés par DHL et le patronat Ianarelli ne veut rien savoir. Où vont les recettes que fait la SODIF ? A qui cela profite ? Jusqu’à quand ce mercenaire va-t-il continuer à foutre la merde dans le pays ? Il faudrait bien répondre à toutes ces questions afin que les opérateurs économiques retrouvent leur sérénité.

Rédaction CAP

 

 

 

  lettre-GICA-au-PM.JPGlettre-GICA-au-PM-2.JPGlettre-GICA-au-PM-3-.JPG

 lettre-GICA-au-PM-4-.JPG lettre-GICA-au-PM-5-.JPG

lettre-GICA-au-PM-6-.JPG lettre-UNPC-au-PM.JPG

lettre-UNPC-au-PM.-2-JPG.JPG lettre-UNPC-au-PM.-3--JPG.JPG

lettre-syndicats-au-GICA-et-UNPC.JPGlettre-syndicats-au-GICA-et-UNPC.-2JPG.JPGlettre-syndicats-au-GICA-et-UNPC.-3JPG.JPG courrier-GICA-au-PM-copie-1.JPG

courrier-GICA-au-PM--2.JPGcourrier-GICA-au-PM--3.JPGcourrier-GICA-au-PM--4.JPG courrier-GICA-au-PM--5.JPG

courrier-syndicats-au-PM.JPGcourrier-syndicats-au-PM-2-.JPGcourrier-syndicats-au-PM-3-.JPG courrier-syndicats-au-PM-4-.JPG

courrier-syndicats-au-PM-5-.JPG

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Dossiers