Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 22:59

 

 

Mgr Paulin Pomodimo 

 

 

Baba Laddé

 

Par Kpangbandjé - 05/09/2011 JdB

Mgr Paulin Pomodimo était à l’honneur à l’ambassade de la République fédérale du Nigéria

 

C’est en effet sur invitation de l’ambassadeur Yahaya Tabare Zaria, Président par intérim du groupe des ambassadeurs africains que le Médiateur s’y est rendu afin de faire un point sur les différentes étapes des négociations qu’a entrepris le conseil national de la Médiation pour ramener le chef rebelle tchadien Abdel Kader Baba Laddé et ses éléments du FPR en leur terre natale. Il fallait discuter pour présenter l’objectif recherché par la mise en place de ce groupe composé de presque toutes les ambassades africaines en République centrafricaine. La présidence du groupe est assurée par l’ambassadeur de la République démocratique du Congo en Centrafrique, le secrétariat général par l’ambassadeur de la République du Congo, la trésorerie générale occupée par l’ambassadrice de l’Egypte. Le président du groupe étant absent, l’intérim était assuré par M. Yahaya Tabare Zaria, ambassadeur de la République fédérale du Nigéria à Bangui.

 Prenant la parole, M. Zaria a présenté les objectifs et félicité les efforts du Conseil national de la médiation qui a su tant bien que mal gérer en bon escient les difficultés auxquelles la République centrafricaine est confrontée, notamment la présence du groupe rebelle tchadien du FPR avec en tête Baba Laddé, la présence de la rébellion de la LRA de Joseph Kony qui sème la terreur dans certaines parties du pays, mais aussi la crise post-électorale et la crise au niveau de l’Université de Bangui. Le médiateur de la République Mgr Paulin Pomodimo a quant à lui remercié l’ambassadeur du Nigéria pour cette initiative et pour l’avoir invité à discuter des questions de l’heure. Il a rappelé que le conseil national de la médiation intervient en République centrafricaine dans le domaine politique, économique, social, militaire, etc. Ces derniers temps, le Chef de l’Etat a confié plusieurs missions à cette institution, notamment le retour du rebelle tchadien Baba Laddé sur sa terre le Tchad, mais aussi de tout faire pour ramener la dissidence de la convention des patriotes pour la justice et la paix (CPJP) à la table de négociation.

D’après le Médiateur, ces ambassadeurs qui suivent à travers les médias les actualités dans le pays, l’ont convié ce jour afin de parler de ces dossiers à savoir le dossier Mahamat Sallet qui anime une dissidence de la CPJP. Il s’agissait également d’expliquer à ces ambassadeurs, comment le conseil de la médiation gère le dossier Baba Laddé. Selon des indiscrétions, sur la base de Baba Laddé il y aurait des individus de nationalité camerounaise, nigérienne, nigériane, soudanaise, etc. Le haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés qui devrait se rendre sur la base, fera une liste de ces étrangers et on aura une idée exacte de l’effectif de chaque nationalité dans les rangs du FPR. C’est même à travers cette liste que le Conseil national de la médiation reviendra auprès du groupe des ambassadeurs africains pour qu’une solution définitive soit trouvée et mettre un terme à l’épisode Baba Laddé. Pour le dossier Mahamat Sallet, tout dépendra de la volonté du gouvernement dans la recherche de la paix puisque Sallet qui a d’ores et déjà signé un accord avec le gouvernement centrafricain mais ce qui reste à faire, que les conditions de cet accord soient respectées.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Dossiers