Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

1 septembre 2010 3 01 /09 /septembre /2010 18:28

 

 

Bozize KNK

 

 

Enquête exclusive de C.A.P

Neveu de l’ancien président Ange Félix Patassé, le Colonel Martin-Gérard Tebiro fut longtemps ambassadeur de la République centrafricaine en République fédérale d’Allemagne avec résidence à Bonn avant d’être nommé Secrétaire d’Etat chargé de la restructuration des armées dans le gouvernement du Premier ministre Anicet Georges Dologuélé. Prétextant retourner en Allemagne pour récupérer sa garde-robe, il ne revient plus à Bangui provoquant ainsi l’ire de son oncle Patassé qui a dû se résoudre à le limoger du gouvernement.

En arrivant au pouvoir à l’issue de son coup d’Etat du 15 mars 2003, Bozizé a entériné la décision prise naguère par Patassé de relever de ses fonctions l’ambassadeur Tébiro mais lui et Charles Wénézoui ont toujours couvert les agissements très peu catholiques de Tébiro. L’autre problème, c’est que Martin Gérard Tébiro a continué à occuper l’appartement situé au Johanniterstraße 19. 53113 à Bonn que l’Etat centrafricain louait à Bonn à l’époque pour lui et qui servait à la fois de résidence et de chancellerie. Les impayés de loyer qui courent toujours se chiffrent à l’heure actuelle à la rondelette somme de 330.000 euros soit 216.465810 millions de F CFA. Le gouvernement allemand exige aux autorités de Bangui l’apurement dans les meilleurs délais de cette ardoise.

Selon nos informations d’une source proche du dossier ayant requis l’anonymat, le ministre des affaires étrangères de Bangui le général Antoine Gambi a chargé un diplomate de l’ambassade de la RCA à Paris de se rendre à Bonn pour faire le point de la situation et obtenir de Mme Maimouna Cissoko Tébiro, (une malienne qu’il a épousée en secondes noces après un divorce houleux avec une allemande), qui refuse obstinément de quitter l’appartement. Informé par son épouse, Martin Gérard Tébiro revient dare-dare et incognito de Bangui mais refuse également d’ouvrir la porte des lieux au diplomate venu de Paris qu’il a pourtant croisé. Ce dernier est obligé de regagner Paris bredouille et de rendre compte à Bangui.

Avec son entêtement, le couple Tébiro risque maintenant d’être purement et simplement  expulsé de force de l’appartement mais l’Etat centrafricain doit toujours des comptes au gouvernement allemand. Comme colonel de l’armée centrafricaine, Martin Gérard Tébiro vient également d’être admis à valoir ses droits à la retraite des Faca.

A rappeler que lorsque Bozizé, flanqué de Sylvain Ndoutingai et Charles Hervé Wénézoui, avait été interpelé en juin 2004 par la police des frontières allemande à Düsseldorf avec sa mallette de diamants, Tébiro qui a toujours bénéficié de la complicité et la protection de Bozizé avait proposé à Wénézoui qui l’avait pourtant appelé au téléphone, de venir les assister à leur lieu de rétention mais Bozizé avait refusé.

Rédaction de C.A.P

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nation