Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

25 décembre 2012 2 25 /12 /décembre /2012 16:53

 

 

 

Olivier-Gabirault.JPG

 

 

 DECLARATION CONCERNANT LE DIALOGUE DE LIBREVILLE SUR LA CRISE ARMEE CENTRAFRICAINE

 

La réunion des Chefs d’Etats de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) tenue à NDJAMENA a décidé de la convocation d’un dialogue à Libreville sur la crise qui secoue actuellement et dangereusement la République Centrafricaine.

 

Ce dialogue qui doit réunir les différentes composantes de la nation centrafricaine, notamment l’opposition démocratique, l’opposition armée, la société civile et le pouvoir en place, doit tout d’abord privilégier l’intérêt supérieur du pays, carrefour commun à tous.

Les propositions à soumettre à ce dialogue par l’opposition démocratique et la société civile doivent se faire dans un cadre élargi, unitaire et recueillir leur consensus. Ce n’est que dans un élan de préservation prioritaire de l’intérêt supérieur de la nation en évitant les erreurs et divisions du passé à l’origine des crises à répétition que ce dialogue pourrait avoir toutes les chances de réussite.

 

Face à l’intérêt national et au destin de la République Centrafricaine, l’opposition et la société civile doivent éviter toute fissure et rechercher un consensus sur les différents sujets à soumettre au dialogue de Libreville en faisant preuve d’une grande responsabilité.

 

Elles doivent surtout tirer toutes les leçons du passé et éviter d’arriver en ordre dispersé par des propositions n’ayant pas recueilli un plus large consensus, car c’est dans l’unité, la sérénité et un esprit républicain que les voies de la marche d’une nouvelle République Centrafricaine doivent être tracées afin de tourner définitivement les pages sombres de son passé pour un avenir radieux. Le monde entier nous observe et nous n’avons plus droit aux erreurs du passé.

 

J’exhorte l’opposition démocratique et la société civile à convoquer ensemble une réunion élargie avec un ordre de jour arrêté de commun accord pour préparer le sommet de Libreville.

Joyeux Noël à tous les compatriotes. Que Dieu bénisse notre pays.

 

PARIS le 25 décembre 2012

 

Emmanuel Olivier GABIRAULT

 

Personnalité Politique Indépendante,

Vice- président du Dialogue National de 2003,

Vice-président du Présidium du Dialogue Politique Inclusif de 2008

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Opinion