Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 15:26

 

 

 

Sandy et Bambou

 

 

Solidarité de la presse avec 2 journalistes en prison

Radio Ndéké Luka Lundi, 04 Juillet 2011 13:32

Plusieurs quotidiens de la capitale centrafricaine ne sont pas parus ce lundi 4 juillet 2011. Rien dans les kiosques. Les 4 directeurs de publication des journaux ont décidé d’observer « une journée sans journaux ». Par ce geste, ils entendent marquer leur solidarité avec leurs 2 confrères emprisonnés, Faustin Bambou et Emmanuel Cyrius Snady, respectivement directeurs des quotidiens « Les collines de l’Oubangui » et « Médias + ».

Les journaux en grève sont « Le Citoyen », « Le Confident », « Le Démocrate » et l’«Hirondelle ». Ils ont décidé de cette action vendredi dernier (1er juillet) au sortir de l’audience du tribunal de Bangui, laquelle devait juger cette affaire qui oppose Faustin Bambou, Emmanuel Cyrus Sandy d’une part, au Ministre délégué à la défense d’autre part

Selon Mathurin Momet, directeur de publication du journal « Le confident », interrogé par Radio Ndeke Luka, « la raison de ce geste de solidarité a été prise pour interpeller non seulement les autorités politiques ou judiciaires, mais aussi dénoncer le comportement des autres confrères réunis au sein du comité ad hoc du Groupement des Editeurs de la Presse Privée et Indépendante de Centrafrique (GEPIC). Ces confrères ont tenu une assemblée générale en marge du procès, le même jour, ce qui sans doute fragilise la solidarité à l’endroit des journalistes détenus à la prison centrale de Ngaragba ».

La sentence qui devait être prononcée par le tribunal a été reportée au mercredi 06 juillet. Les deux journalistes sont poursuivis pour « incitation à la haine et à la violence » suite aux articles publiés et accusant le Ministre délégué à la défense de détournement des pensions des retraités militaires et gendarmes. Les fonds en question ont été alloués par l’Union Européenne.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Droits de l'Homme et Liberté de Presse