Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

20 novembre 2012 2 20 /11 /novembre /2012 01:45

 

 

 

 

 

Meckassoua-et-le-DG-de-la-Badea-Abdelaziz-Khelef.jpg


(Agence Centrafrique Presse 19/11/2012)


Le ministre d’Etat au plan et à l’Economie Abdou Karim Meckassoua et le Directeur Général de la Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique (BADEA) Abdelaziz Khelef ont signé un accord du prêt d’un montant de plus de cinq milliards de FCFA pour le financement de projet de développement rural dans les pôles de développement de Bambari, Sibut et la périphérie de Bangui, jeudi 15 novembre 2012, à Bangui.


Ce projet, a indiqué le ministre d’Etat Meckassoua, vise la sécurité alimentaire et l’accroissement des revenus des ménages ruraux qui permettra la création d’emplois et une redistribution de revenus en faveur des populations vulnérables des zones cibles.

 

Pour le ministre d’Etat, Meckassoua , « ce projet de développement rural dans les pôles de développement de Bambari, Sibut et les zones périphérique de Bangui, revêt une importance dans le contexte de lutte contre la pauvreté ».

 

Le Directeur Général de la BADEA Abdelaziz khelef a pour sa part, renouvelé que ledit projet cadre avec les objectifs de son institution financière qui vise à appuyer le développement économique et social et la lutte contre la pauvreté, en appuyant également le désenclavement des zones de production et l’amélioration des infrastructures et d’accès aux marchés.

 

 « Il facilitera aussi l’accès des filles et des garçons en âge de scolarisation à l’enseignement, et améliorer la couverture sanitaire pour la population en vue de renforcer les capacités de production des femmes et des jeunes », a-t-il ajouté.

 

Il a par ailleurs émis le vœu de voir se réaliser dans le plus rapidement possible afin qu’il contribue favorablement à l’amélioration des échanges socio-économiques dans les zones de projet, et la lutte contre la pauvreté.

 

Il convient de rappeler que depuis le démarrage de ses activités, en 1975, la BADEA n’a cessé d’accompagner les efforts de développement du gouvernement centrafricain, avec ce projet, le total des engagements de la BADEA au profit de la République Centrafricaine atteint un montant d’environ de vingt milliards de FCFA.

 

Jeudi 15 Novembre 2012

 

François Biongo / ACAP

 

© Copyright Agence Centrafrique Presse


Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Economie