Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 16:20

 

 

papillon.jpg

 

20071009porno

 

 

21.02.2011, 11h57 (AFP)

 

Plus de 180 espèces de papillons de jour ont été répertoriées dans un rayon de 10 km au coeur du parc national de Dzanga-Ndoki, en République centrafricaine, a indiqué lundi le responsable de la mission "Sangha", montée par l'association Insectes du Monde. Tous les spécimens d'insectes rapportés ont été disséminés chez plusieurs spécialistes pour déterminer s'il y a parmi eux des espèces nouvelles.

L'expédition, réalisée fin 2010 près de la rivière Sangha, a permis d'observer et récolter "des milliers d'échantillons entomologiques, dont au moins 180 espèces différentes de papillons de jour, 50 de mantes et 61 de libellules", a précisé à l'AFP Philippe Annoyer.

Ce site, notamment constitué de 7 lacs, est "vraiment très riche", s'est réjoui l'entomologiste en parlant d'une zone "couloir à papillons", avec de grandes étendues ouvertes au milieu de la forêt tropicale et un biotope très diversifié (lacs, zones marécageuses, sous-bois...).

"Sangha", qui réunissait plusieurs scientifiques français (entomologiste, botaniste, ornithologue...) et des chercheurs de l'université de Bangui, a par ailleurs permis d'observer 61 espèces d'oiseaux et de récolter des centaines d'échantillons de plantes, de lichens et de mousses.
Philippe Annoyer, entomologiste du Muséum d'Histoire naturelle de Toulouse qui espérait pouvoir étudier sur place le mythique papillon géant "Papilio antimachus" dont le mâle a une envergure pouvant atteindre 20 cm, n'en a pas vu.

"Toutefois, nous avons trouvé la plante dont se nourrit la chenille, avec des feuilles entamées", s'est-il réjoui en espérant avoir plus de chance lors de sa prochaine expédition sur le même site en 2012, pour faire l'inventaire de la "biodiversité en terre pygmée".

 

NDLR : La République centrafricaine est un véritable pays de cocagne avec une potentialité insoupçonnée de ressources naturelles. C'est malheureusement la présence des prédateurs que sont Bozizé et son clan familial qui empêche toute perspective de développement de ce pays.   

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Sciences