Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

6 octobre 2012 6 06 /10 /octobre /2012 17:39

 

 

 

 

 

ecole en RCA


 

 

Radio Ndéké Luka Samedi, 06 Octobre 2012 13:12

 

Les autorités centrafricaines s’engagent à combattre l’exploitation des enfants en âge d’école  dans des chantiers miniers. Généralement en période des cours, la majorité d’écoliers et de lycéens des régions minières centrafricaines, désertent les concessions scolaires pour des chantiers de diamants et or. Pour faire face à ce problème notamment dans la Sangha Mbaéré, les autorités locales invitent les parents à coopérer en motivant leurs enfants à reprendre le chemin de l’école.

 

Selon des constats faits par le ministère centrafricain de l’éducation et rapportés par le correspondant de Radio Ndeke Luka à Nola, au cours de nombreuses années, les enfants se font de plus en plus enregistrer au niveau des chefs de chantiers de diamants et or que sur le registre d’appel des enseignants. De ce fait, l’on assiste chaque année à un taux de scolarisation décroissant dans cette région.

 

Pour ramener ces derniers sur les bancs, le Ministère Centrafricain de l’Education Nationale en collaboration avec l’UNICEF et les ministères de Justice, des Mines et du Travail lancent ce lundi 8 octobre,  une campagne de lutte contre l’exploitation des enfants en âge scolaire dans les chantiers miniers à Nola (ouest). Le correspondant indique également que cette  campagne va concerner dans un premier temps la Sous-préfecture de Salo et la Commune de Bilolo.

 

Aux parents qui, de manière directe ou indirecte favorisent cette baisse de taux de scolarité dans la localité, le député de la circonscription de Nola I (ouest), Sony Mpokomandji, rappelle que « les enfants ont droit à l’éducation et que, leur place n’est pas dans les chantiers mais à l’école ».

Pour que cette campagne puisse atteindre son but, il est impératif que les parents d’enfants susceptibles d’aller à l’école « barrent la route à cette forme d’exploitation en interdisant leurs enfants de regagner les chantiers », souhaite le député de NolaI.

 

Cette mission conjointe de lutte contre cette exploitation est arrivée dans la ville de Nola ce 5 octobre et se dirige actuellement vers la Sous-préfecture de Salo pour démarrer la campagne le lundi prochaine.

 

Il convient de rappeler que, la préfecture de la Sangha Mbaéré, est l’une des régions minières de Centrafrique où l’exploitation artisanale de diamants et or est pratiquée par un fort taux de la population.

 

 

 

NDLR : Excellente initiative mais il ne faut pas oublier que la faim est une des raisons qui poussent certains enfants à déserter l’école. Il faut aussi trouver des solutions appropriées à la dénutrition infantile qui sévit également dans les régions minières depuis ces derniers temps en bozizie. 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Société