Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

5 novembre 2009 4 05 /11 /novembre /2009 16:47




APA-Douala 05-11-2009 (Cameroun) Le président camerounais, Paul Biya, qui célèbre vendredi le vingt septième anniversaire de son accession à la tête du pays, a demandé dans une tribune libre à la presse locale, d’adopter « l’esprit des Lions indomptables » pour relever le défi du développement.

Le chef de l’Etat qui a réitéré sa volonté d’aller au bout de « la moralisation des comportements » en mettant un accent sur la lutte contre la corruption et le détournement des deniers publics a demandé à ses compatriotes de travailler d’arrache-pied pour faire avancer le pays vers la voie du progrès.

« Je voudrais vous faire une confidence. Lorsqu’il m’arrive de m’interroger sur nos enjeux nationaux, et notre destin commun, comme c’est le cas pour chacun d’entre vous, je pense aux Lions indomptables qui ne sont aussi forts qu’en période de doute et qui savent se relever à chaque fois de chaque faux pas perpétré », a déclaré Paul Biya.

« C’est ce que j’appelle « l’esprit des Lions. Nous devons nous en inspirer en toutes circonstances pour déjouer toutes les manœuvres funestes, éviter les nombreux pièges qui sont tendus, en particulier ceux du découragement et de la démobilisation, mais surtout relever les multiples défis qui nous sont lancés », a-t-il indiqué.

Malgré les obstacles qui jalonnent le quotidien des Camerounais, Paul Biya se veut confiant pour l’avenir, rappelant fort opportunément à ses concitoyens selon une formule consacrée que « impossible n’est pas camerounais ».

Arrivé au pouvoir le 6 novembre 1982 suite à la démission du président Ahmadou Ahidjo alors au pouvoir depuis 1960, Paul Biya qui a essuyé un putsch en avril 1984 et surtout la contestation politique au début des années 90 avec le phénomène de vent d’Est, a pu se maintenir au pouvoir au point d’être réélu tout le temps.

La sortie médiatique du président camerounais âgé de soixante seize ans alors qu’il commémore son 27è anniversaire à la tête du pays, apparaît pour de nombreux observateurs, comme une manière pour lui de préparer les Camerounais pour son éventuelle candidature à l’élection présidentielle de 2011.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans AFRIQUE