Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

15 janvier 2010 5 15 /01 /janvier /2010 19:37


bonne-annee

Cemac siège

 

Centrafrique : quatre chefs d'Etat d'Afrique Centrale arrivent à Bangui pour le sommet de la CEMAC

Bangui, 15 jan. (Acap)-Le chef de l’Etat centrafricain, le général François Bozizé, a accueilli, vendredi 15 janvier à l’aéroport Bangui M’poko, ses pairs de la Communauté économique et monétaires d’Afrique Centrale (CEMAC), venus participer à la 10ème conférence des chefs d’Etat de cette organisation.

Accompagnés de leurs épouses, Theodoro Obiang Nguema de la Guinée Equatoriale, Paul Biya du Cameroun, Idriss Déby Itno du Tchad et Denis Sassou Nguesso du Congo Brazzaville ont débarqué tour à tour à Bangui M’poko à partir de 16 heures (heure locale).

Le président gabonais, Ali Bongo, arrivera, quant à lui, dans la matinée du samedi 16 janvier, peu avant l’ouverture de la conférence, prévue en milieu de matinée.



APA-Douala
15-01-2010 (Cameroun) Le dixième sommet des chefs d’Etat de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) s’ouvre samedi à Bangui, la capitale centrafricaine, ont confirmé vendredi à APA, les autorités centrafricaines.

Le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement Cyriaque Gonda, qui a qualifié ce sommet « d’historique », a déclaré que toutes les dispositions ont été prises pour la réussite de ladite rencontre.

Il a indiqué que les six chefs d’Etat Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad - ont confirmé leur participation.

Des invités de marque parmi lesquels le président malien Amadou Toumani Touré, qui fut un temps commandant de la MINURCA (la Mission des Nations unies pour la République centrafricaine) et le président de Sao Tomé et Principe Fredique Melo De Menezes, prendront également part à la rencontre.

A ces deux chefs d’Etat invités devraient s’ajouter le secrétaire général de la Francophonie, le Sénégalais Abdou Diouf et le président de la Banque africaine de développement (BAD), le Rwandais Donald Kaberuka.

Les enjeux de ce sommet sont multiples au regard des efforts à fournir pur la réalisation d’une intégration sous régionale dans cet espace économique, indique-t-on.

Selon des sources proches de la Commission de la CEMAC, les chefs de l’Etat tableront prioritairement sur la réforme des institutions, le passeport CEMAC dont l’entrée en vigueur était prévu pour le 1er janvier 2010, la création d’une compagnie aérienne sous régionale dénommée AIR CEMAC, sans oublier la situation au sein de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC) qui devrait avoir un nouveau gouverneur au sortir du sommet de Bangui.


NDLR : Les efforts des autorités de Bangui pour transformer ce sommet tournant, au demeurant ordinaire des chefs d'Etat de la CEMAC, en une réunion prétendument historique visant à cautionner ou légitimer leur mal gouvernance seront vains. Les chefs d'Etat de la CEMAC   roulés dans la farine en janvier 2009 par Bozizé pour leur extorquer 8 milliards soi-disant pour financer le DDR dans son pays, doivent lui exiger quelques explication puisqu'il a bloqué jusqu'ici cet argent, on ne sait pour quelle raison, mettant ainsi complètement en panne le DDR. Le processus électoral également est en panne du fait des agissements malhonnêtes d'un vrai faux pasteur qu'il a bombardé à la tête de la CEI. L'opposition vient de s'en retirer. Les plus vives inquiétudes existent sur le sort d'un chef rebelle, le colonel Charles Massi arresté dans l'espace CEMAC et dont l'épouse vient de faire l'objet d'une arbitraire et dictatoriale expulsion de Bangui. Cette mal gouvernance de Bozizé doit être stigmatisée.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans AFRIQUE