Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

7 septembre 2010 2 07 /09 /septembre /2010 16:11

 

 

logo Orange

 

Radio Ndéké Luka Mardi, 07 Septembre 2010 13:59

Le personnel de la Société de téléphonie mobile Orange Centrafrique est ce mardi 7 septembre 2010, en colère et exige le départ de son nouveau Directeur Général envoyé par Paris, pour remplacer le Directeur Général sortant Bruno ALLASONNIERE.

 

Selon le Personnel, le nouveau dirigeant de cette société brille en des comportements désobligeants qui créent un malaise au sein de l’équipe, depuis son arrivée le 02 septembre 2010.

 

Dans une pétition signée des délégués du personnel de la Société Orange Centrafrique avec ampliations aux autorités dont le Président de la République, les employés décrient le malaise dans lequel l’ensemble du personnel est plongé suite aux différents comportements et décisions du nouveau responsable Jean Michel GALLERON.

 

Selon les délégués du personnel, Orange Centrafrique a enregistré des pertes chiffrées à 17 milliards de FCFA durant ces dernières années, il est temps, précisent-ils, d’optimiser l’utilisation des ressources tant humaines, matérielles que financières et non le contraire.

 

Ils disent non aux prises de décisions dites « sauvages » et déclarent s’opposer à un directeur général qui dirige avec terreur, qui désavoue tous ses collaborateurs, qui maque d’égard envers les autorités et qui ne respecte pas les 5 valeurs du Groupe Orange.

 

Ces employés qui n’acceptent pas se faire traiter d’incompétents et de voleurs, exigent la révocation pure et simple de Jean Michel GALLERON dans ses fonctions de directeur général d’Orange Centrafrique, ainsi que son rapatriement vers la France.

 

Car selon eux, il est hors de question qu’il tienne des propos déplacés à l’égard du Chef de l’Etat centrafricain. Juste un service minimum assure la continuité des services au sein de cette société.

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Economie