Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

10 juillet 2010 6 10 /07 /juillet /2010 15:42

 

 

LRA-soldats

 

 

Kinshasa, 10/07/2010 / Politique

Les rebelles Ougandais de la Lra ont repris de plus belle leurs exactions ; cette fois en terre centrafricaine où ils ont intensifié leur terreur poussant ainsi certains autochtones du pays à se réfugier en Rdc plus précisément dans la Province Orientale.

C’est le tour des ci­toyens de la Ré­publique centra­fricaine de subir les exac­tions des rebelles ougan­dais de l’Armée de résis­tance du Seigneur (Lra). Ils sont ainsi plusieurs centai­nes à quitter leurs terres traditionnelles pour cher­cher refuge sur le sol con­golais. Pour le moment, plus de six cents Centra­fricains sont arrivés au ter­ritoire de Bondo, dans le district du Bas-Uélé, en Province Orientale. Selon des témoignages des réfu­giés plusieurs centaines d’autres errent encore dans la forêt et la savane, en route vers un centre d’accueil sur le sol de la Rdc.

Déjà, pour ceux qui sont arrivés au poste d’Etat de Baye - 70 kilomètres de Bondo-centre - l’aide hu­manitaire s’organise pro­gressivement. Pour cette œuvre, la Caritas et le Hcr sont au devant de la scène avec la construction des tentes et la distribution des denrées alimentaires. On espère l‘intervention plus appropriée du Programme alimentaire mondial (Pam) dans les prochains jours. Tandis que l’administrateur du territoire de Bondo sou­ligne l’élan de compassion des populations autochto­nes vis-à-vis des réfugiés.

L’intensification des exactions de la Lra en Cen­trafrique témoigne ainsi de la pression subie par les rebelles ougandais de la part des soldats congolais engagés sur ce front. Ja­dis une force organisée avec des bases solides, les hommes de Joseph Kony sont aujourd’hui réduits à de simples bandes de gangsters distribuant la mort parmi les civils en guise de vengeance. Dans un élan de véritable déses­poir, ils n’ont plus le con­trôle de leur vie, moins encore de leurs actions.

Ce faisant, ils sont de­venus plus dangereux encore comme en témoignent les nombreux massacres commis sur le sol congolais et qui viennent de dé­terminer l’administration des Etats-Unis à s’engager dans la guerre contre ces rebelles. Et le temps presse au moment où ces rebel­les élargissent le champ de bataille en prenant pied à la fois au nord de la Rdc, au sud du Soudan et en Centrafrique.

Une stratégie à ne point prendre à la légère d’autant que les Lra tendent la perche à des grou­pes de bandits locaux pour allumer le feu partout où ils passent. Ils se sont re­trouvés dans les rangs des rebelles sudistes au Sou­dan et parmi des miliciens ou groupes armés très ac­tifs à une certaine époque, en Rdc. Les disputes poli­ticiennes et éthniques peu­vent leur ménager les mê­mes chances en terre cen­trafricaine. Avec pour conséquence de compliquer l’équation dans la sous-région.

D’où toute l’importance de se joindre aux efforts de la Rdc dont la détermina­tion à mettre un terme aux aventures des rebellions diverses n’est plus à dé­montrer. A preuve, de son propre chef, le pouvoir con­golais vient de lancer ses troupes, depuis le 25 juin, à l’assaut des rebelles ougandais de Adf/Nalu. Toutes les sources indé­pendantes reconnaissent le succès de cette opération baptisée « Opération Ruwenzori » et qui vise la pacification du territoire de Beni. Pour une jeune ar­mée, l’exploit vaut la chan­delle.


James Momba/La République

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Nation