Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

27 août 2012 1 27 /08 /août /2012 00:06

 

 

 

 

Godfroy

 

 

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE N°001

 


 

Le sens de mon engagement républicain de ne défendre rien qu’une cause patriotique qui est la Constitution Centrafricaine et aussi promouvoir les valeurs démocratiques dans notre pays la République Centrafricain sont à l’origine des différentes pressions et menaces  dont je suis victime pour le moment  ainsi que les membres de ma famille. 

 

En ma qualité de Représentant du collectif « ne Touche pas à ma Constitution » en France, j’avais interpellé le Président de la République en  date du 13 Août 2012 à Paris à l’occasion des festivités des 52ans de l’indépendance sur la nécessité du strict respect  par lui de l’article 24 de la Constitution centrafricaine.


 A l’issue de cette interpellation, mon intégrité physique et celle des membres de ma famille restés au pays, sont aujourd’hui en danger.


C’est pour quoi,  je voudrais déclarer solennellement que le combat que je mène au sein du collectif «  Touche à pas ma Constitution » engage ni de loin, ni de prêt les membres de ma famille qui vivent à Bangui en République Centrafricaine.


Pour ce fait, je prends d’ores et déjà à témoin l’opinion Nationale et Internationale pour tout ce qui adviendrait de fâcheux sur ma personne et sur l’un des membres de ma famille car cela engagera automatiquement la responsabilité du Gouvernement Centrafricain et celle du Président François BOZIZE.

Fait à Toulouse 27. 08. 2012

 

Le Représentant du collectif « Touche pas à ma constitution en France ».

                

                                             Godfroy – Luther GONDJE- DJANAYANG

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Politique