Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 01:25

 

 

Barack--Obama.jpg

 

Obama va déployer des troupes en Afrique


Par: Josh Gerstein et Charles Hoskinson


14 octobre 2011 14:38 HAE - Le président Barack Obama a informé le Congrès vendredi qu'il va déployer une force de 100 troupes de combat américaines en Afrique pour aider les forces locales à capturer le leader d'un groupe rebelle accusé d'atrocités et de terroriser les civils, a annoncé vendredi la Maison Blanche.


Le contingent américain va aider les forces locales en luttant contre Joseph Kony et son Armée de résistance du Seigneur en République centrafricaine, en République démocratique du Congo et au Sud-Soudan, a déclaré Obama dans une lettre aux dirigeants de la Chambre et du Sénat.


«Bien que les forces américaines soient équipées pour le combat, elles ne seront là que pour fournir renseignements, conseil et assistance aux forces des pays partenaires et qu'elles ne seront pas directement engagées contre les forces de la LRA sauf nécessité de légitime défense", a écrit Obama. Il a déclaré que le but de la mission est de «retirer du champ de bataille Joseph Kony et d'autres hauts dirigeants de la LRA."


Un responsable de la défense a déclaré vendredi que le groupe américain serait composé essentiellement de forces d'opérations spéciales entrainées à la formation des troupes étrangères.


«Elles apportent l’expérience et  la capacité technique pour former, conseiller et aider les forces de sécurité associées à l'appui de programmes conçus pour soutenir la sécurité intérieure", a déclaré le fonctionnaire.


Kony et ses principaux conseillers sont accusés par la Cour pénale internationale pour crimes contre l'humanité. Lui et son armée ont été responsables de meurtres, de viols et d'enlèvement "de dizaines de milliers d'hommes, de femmes et d'enfants en Afrique centrale», a dit M. Obama dans sa lettre. Ils ont également suscité une condamnation internationale pour leur utilisation d'enfants soldats, souvent enlevés de leurs maisons.


Kony prétend être chrétien et insiste sur le fait que son groupe se bat au nom des Dix Commandements."Si  jamais vous vous étiez demandé s'il y avait le mal dans ce monde, il se trouve incarné dans la personne de Joseph Kony et cette organisation, a déclaré dans un discours prononcé plus tôt ce mois-ci le commandant des forces américaines en Afrique, le général Carter Ham. Le gl Ham a dit qu’un petit nombre de militaires américains ont été aidés en renseignement et les forces locales ont obtenu quelques succès, et fait quelques incursions contre Kony et ses principaux collaborateurs.

 

«Ma meilleure estimation actuelle est que Kony et les hauts dirigeants sont probablement en République centrafricaine», a dit Ham dans ses remarques du 4 octobre au Centre pour les Etudes Internationales et Stratégiques. «Nous espérons ici et très prochainement être en mesure d'augmenter le nombre de conseillers militaires américains et les formateurs dans ce domaine."


Obama a déclaré dans sa lettre que les premières troupes américaines qui vont participer à l'effort élargi vont débarquer dans les environs de l’Ouganda le mercredi. Au fil du temps, les troupes américaines devraient se déployer en République centrafricaine, en République démocratique du Congo, et au Sud Soudan.


Les combats dans ces pays - et les atrocités – se déroulent depuis des années, et Obama n'a donné aucune explication précise pour le déploiement américain. Le président a dit simplement que «les efforts militaires régionaux n’ont jusqu'à présent pas permis de capturer" Kony et que « le déploiement de la force américaine allait contribuer aux intérêts de sécurité nationale et de politique étrangère des Etats-Unis "


Obama a dit qu'il a soumis la lettre aux législateurs "conformeément à la résolution War Powers," de 1973 par laquelle le Congrès cherche à réguler le déploiement de troupes américaines en «hostilité à l'étranger ».


© 2011 POLITICO LLC

 

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Dossiers