Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

29 mai 2012 2 29 /05 /mai /2012 18:52

 

 

 

 

 

RADIO ND K LUKA

 

Le comité de pilotage DDR satisfait du processus DDR dans la Nana Gribizi et l’Ouham

Radio Ndéké Luka Mardi, 29 Mai 2012 14:16

Le comité du pilotage du Désarmement Démobilisation et Réinsertion (DDR) des ex-combattants se réjouit de l’heureux aboutissement du désarmement et démobilisation des 1 551 soldats rebelles dont 86 femmes dans l’Ouham et la Nana Gribizi (nord-ouest).

Ces opérations ont concerné les ex-rébellions de l’Armée Populaire pour la Restauration de la Démocratie (APRD), l’Union des Forces Républicaines (UFR)  et du Front Démocratique des Progrès en Centrafrique (FDPC) des localités de Bouca, Kaga Bandoro et Kabo (nord-ouest).

Dans un communiqué de presse rendu public le 28 mai 2012 et signé de sa présidente Margaret Vogt, Représentante Spéciale du Bureau des Nations Unies pour la Consolidation de la Paix en République Centrafricaine (BIUNCA), le comité du pilotage du DDR déclare avoir « noté avec une grande satisfaction les nouveaux développements survenus dans les récents processus du DDR dans ces régions ».

Le même communiqué indique que le comité « prend acte de la dissolution officielle de l’APRD le 17 mai dernier et celle de l’UFR le lendemain par leurs leaders, un geste que la communauté internationale apprécie à sa juste valeur ».

Au-delà de ce moment historique mentionne le communiqué, « les membres du comité de pilotage du DDR estiment que la situation socio-politique actuelle est de nature à booster les acquis des efforts de paix et de réconciliation dans le pays d’une part et, d’autre part, à parachever le processus du DDR ».

« Le comité de pilotage du DDR réitère sa volonté de poursuivre tous les efforts nécessaires avec les autres partenaires internationaux, pour la restauration d’une paix durable en RCA, et poursuivre ses efforts en vue de la mobilisation des ressources  à la finalisation du processus DDR », précise ledit communiqué.

A titre de rappel, les opérations du DDR dans le Nord du pays ont été menées du 5 au 19 mai 2012. Elles ont impliqué les acteurs du ministère de la défense, les politico-militaires, la France, l’Union Européenne, la Banque Mondiale et la Mission de la Consolidation e la Paix en Centrafrique (MICOPAX).

 

La CPJP dément l’attaque de 7 véhicules à Ndele

Radio Ndéké Luka Mardi, 29 Mai 2012 14:27

La Convention des patriotes pour la Justice et la Paix (CPJP) vient de démentir ce 29 mai 2012, l’attaque des 7 véhicules de transports en commun à 80 kilomètres de Ndele. L’information en question a été rendue publique ce mardi dans un quotidien de la place par le Réseau des Journalistes pour les Droits de l’Homme (RJDH).

L’attaque de ces véhicules d’après RJDH fait état de payement d’une rançon de 150 000 francs CFA aux assaillants. 5 vélos, des cartons de biscuits et biens d’autres marchandises ont été emportés même si aucune perte humaine n’a été enregistrée.

Selon Mahamath Zakaria, conseiller politique et chargé des affaires extérieures de la CPJP interrogé par Radio Ndeke Luka, « ce sont des informations erronées qui n’ont pas leur raison d’être. Je reviens d’Akoussoulbak, une des bases de notre mouvement et ne suis pas en possession d’une telle situation. Bien au contraire, nous avions instruit et ordonné à nos soldats de lever toutes les barrières pour une libre circulation des biens et des personnes. La CPJP reste attachée au processus de paix ».

Au sujet d’une préoccupation relative à certains éléments de la CPJP qui seraient égarés, Mahamath Zakaria a affirmé que « tous ces éléments sont bel et bien cantonnés. Nous nous réservons de faire certaines déclarations. Sinon, certains éléments incontrôlés en provenance de Tiringoulou avaient attaqué des véhicules dans notre zone de juridiction. Nous recommandons au gouvernement de mener les enquêtes pour déterminer les auteurs de ces attaques ».

La CPJP est l’une des factions rebelles signataires d’un accord de cessez-le-feu. Elle a été active dans les zones du nord-est de la RCA.

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Dépêches