Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sommaire

  • : centrafrique-presse
  • centrafrique-presse
  • : informations générales sur la république centrafricaine et l'Afrique centrale
  • Contact

Recherche

Liens

16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 23:20

 

 

 

Centrafrique-Bengassou 0

 

 

Encore un journaliste arrêté en RCA

Radio Ndéké Luka Mercredi, 16 Mai 2012 14:44

Guy Dingoté Kossani, attaché de presse au Ministère du Développement du Tourisme vient de passer ce 16 mai 2012, 2 journées dans les locaux de la Brigade de gendarmerie Territoriale de Bangui.

Il a été arrêté à cause de la disparition d’une caméra ayant servi à la couverture du lancement de la campagne économique par la ministre Annick Mazoungou à Birao (nord).

Selon un article du quotidien « L’hirondelle », paru ce mercredi, ce professionnel des médias a travaillé dans de conditions difficiles à Birao : manque de fongibles recommandés.

A titre d’exemple précise cette source, un budget élaboré à hauteur de 150 000 francs CFA n’a été financé qu’à hauteur de 20 000. En dépit de ces contraintes, le journaliste s’est bien défendu et a accompli sa mission avec loyauté, professionnalisme et abnégation.

L’arrestation de Guy Dingoté Kossani intervient 13 jours après que le Parquet de Bangui ait libéré Ferdinand Samba, Directeur de publication du journal « Le Démocrate ». Il a été condamné pour diffamation dans une affaire qui l’opposait au Ministre d’Etat aux Finances Sylvain Ndoutingaï, neveu du Chef d’Etat François Bozizé.

 

Les coupeurs de route attaquent un convoi d’élèves à destination du Cameroun.

Radio Ndéké Luka Mercredi, 16 Mai 2012 14:44

Les enfants candidats à un jeu concours dénommé  « Carton Rouge » en route pour le Cameroun ont été attaqués le 15 mai 2012, par les coupeurs de route. L’attaque a eu lieu entre Baboua et Garou-Boulai (nord). Elle a visé une trentaine d’élèves issus des établissements scolaires dont l’Ecole Turque, celle de la Faculté de Théologie Evangélique de Bangui (FATEB) et la Renaissance.

L’information est confirmée ce mercredi à Radio Ndeke Luka par l’un des parents de ces élèves. C’est d’ailleurs la panique au sein de certaines familles concernées.

Des sources concordantes ont affirmé que « les gosses ont été dépouillés de tous leurs biens y compris d’importantes sommes d’argent. Parmi les victimes figurent celles grièvement blessées et admises à l’hôpital de Garoua-Boulai. Le départ de ces derniers vers le Cameroun serait certainement trahi par une personne de mauvaise foi ».

Ce qui est regrettable, ont indiqué d’autres sources, la République Centrafricaine a été le seul pays à envoyer ces candidats mineurs de leur état par la voie routière à cette compétition.

Signalons qu’aucune déclaration officielle n’est encore enregistrée sur cet incident.

 

Bozizé et forces vives de la Nation : Dialogue ou Instructions ?

Radio Ndéké Luka Mercredi, 16 Mai 2012 14:41

Le Président de la République François Bozizé a invité le 15 mai 2012 l’opposition démocratique, les politico-militaires, la société civile et la majorité présidentielle  pour « Faire le point de l’état d’avancement de la situation politique de la République Centrafricaine depuis les élections générales de janvier 2011 ». Il a également invité à cette rencontre du Palais de la Renaissance,  les Représentants du Corps diplomatique accrédités en République Centrafricaine.

Cette rencontre fait suite à la visite du président tchadien Idriss Déby Itno les 5 et 6 mai 2012 à Bangui. Celui-ci a recommandé au président Bozizé d’ouvrir un dialogue avec l’opposition qui a également accepté de dialoguer avec le Chef de l’Etat.

Loin d’une réunion d’échange, la rencontre s’est résumée en une communication du Chef de l’Etat qui a démontré un ponce-pilatisme.

Selon le Chef de l’Etat,  « j’ai toujours privilégié le dialogue avec toutes les Forces vives de la Nation comme mode de ce qui pourrait apparaitre comme obstacle à notre marche vers la démocratie et la reconstruction du pays. Je n’ai jamais empêché l’opposition démocratique de jouer son rôle de contre-pouvoir. Mon souhait le plus ardant est de voir cette opposition jouer un rôle constructif en dénonçant objectivement les erreurs ou manquements dans la conduite des affaires publiques et formuler des solutions idoines pour y remédier. Ensemble nous devons retenir que nos divergences ne doivent pas nous écarter des questions essentielles : sauvegarder la paix, la sécurité, l’intégrité du territoire, l’unité et la concorde retrouvée ».

Est-on déjà au début de la décrispation de la crise centrafricaine ? En tout cas, François Bozizé a reconnu que toute œuvre humaine est imparfaite et se dit donc disposer à travailler avec tous ceux qui sont prêts à œuvrer au redressement de la RCA.

A la fin de cette rencontre, les réactions n’ont pas tardé du côté de l’opposition démocratique. Selon Joseph Béndounga, leader du Mouvement Démocratique pour l’Evolution et la Renaissance de Centrafrique (MDREC) interrogé par Radio Ndeke Luka, « cette volonté de rencontrer l’opposition n’est pas venue du fond du cœur du Général François Bozizé. Celle-ci a été dictée par l’extérieur suite à la venue à Bangui du prédirent tchadien Idriss Deby Itno. Malgré cela, nous avions accepté dialoguer avec lui. S’il reconnait que conduire un pays ne se fait pas sans dialogue, c’est déjà un pas positif. Nous disons dans ce cas que nos revendications ont eu un écho favorable ».

Pour Gabriel Jean Edouard Koyambonou qui a conduit la délégation du Front pour l’Annulation des Elections 2011 (FARE-2011) à cette rencontre, « nous prenons simplement acte de la déclaration du chef de l’Etat, nous allons nous retrouver, analyser de fond en comble cette communication et nous aviserons au moment opportun. Mais d’ores et déjà, nous pensons que c’est le ballon d’essai, et que bientôt il aura le vrai. Car, ce qui se passe à ce jour, c’est tout, sauf le dialogue. Au FARE-2011, dans nos discours officiels, nous avons témoigné notre disponibilité totale au dialogue, mais au vrai dialogue, pas un semblant de dialogue  prenant en compte l’intérêt supérieur de la Nation ».

Partager cet article

Centrafrique-Presse.com - dans Dépêches